NOUVELLES

Jeux Paralympiques: des records du monde battus, la Chine en tête

30/08/2012 03:49 EDT | Actualisé 30/10/2012 05:12 EDT

La Chine a pris la tête des jeux Paralympiques de Londres jeudi, à l'issue d'une première journée de compétition qui a vu tomber plusieurs records du monde en natation ou en cyclisme et rapporté ses deux premières médailles d'or à la Grande-Bretagne.

En début de soirée, la Chine était en tête avec 14 médailles dont 5 d'or, suivie de l'Australie (9 dont 3 d'or) et la Grande-Bretagne (7 dont 2 d'or).

La Britannique Sarah Storey, 34 ans, ancienne nageuse multi-médaillée convertie au cyclisme, dont la main gauche ne fonctionne pas normalement, a remporté la médaille d'or en poursuite individuelle 3 km, sa huitième médaille d'or paralympique.

Elle a battu le record du monde de sa catégorie pendant les séries en 3:32.17, un temps qui lui aurait permis de rivaliser avec les valides aux derniers championnats du monde.

La deuxième médaille d'or des Britanniques est venue de la natation avec Jonathan Fox, en 100 m dos.

L'Australienne Susan Powell a aussi battu un record du monde, dans une autre catégorie de la poursuite individuelle 3 km en 4:3.306 et a remporté la première médaille d'or de son pays.

En natation, la Néo-Zélandaise Sophie Pascoe s'est distinguée en finissant en 2:28.73 son 200 mètres quatre nages, battant aussi le record du monde.

La nageuse vedette sud-africaine Natalie Du Toit, multi-médaillée, s'est quant à elle qualifiée facilement pendant ses séries du 100 m papillon.

La première médaille d'or de ces 14es jeux Paralympiques a été remportée par la Chinoise Zhang Cuiping en tir sportif (carabine debout à 10 mètres dames), au nez et à la barbe de la Grande-Bretagne, qui espérait gagner son premier titre.

Vingt-huit titres étaient en jeu jeudi: quinze en natation, cinq en cyclisme, quatre en judo, deux en haltérophilie et deux en tir.

Des épreuves de tir à l'arc, basket-ball féminin, volley-ball assis ou encore goalball ont aussi émaillé la journée.

La reine Elizabeth II a ouvert les jeux mercredi soir au cours d'une cérémonie placée sous le signe de la science, marquée par la présence de l'astrophysicien handicapé Stephen Hawking et un nouvel embrasement de la vasque du stade olympique, moins de trois semaines après la fin des JO.

Les jeux Paralympiques de Londres, qui se tiennent jusqu'au 9 septembre, sont les plus importants jamais organisés, avec quelque 4.200 athlètes venant de plus de 160 pays.

Les compétitions se disputent quasiment à guichets fermés, une première dans l'histoire des jeux Paralympiques, dont la première édition remonte à 1960.

jc-alm/mam

PLUS:afp