NOUVELLES

GP de Belgique - Schumacher, une 300e là où tout a débuté

30/08/2012 10:53 EDT | Actualisé 30/10/2012 05:12 EDT

Michael Schumacher dispute dimanche à Spa-Francorchamps le 300e Grand Prix de sa riche carrière qui avait débuté en 1991 sur ce que l'Allemand considère comme "le plus beau circuit du monde" et sur lequel il a forgé certains de ses plus grands exploits.

1991: premier GP. "C'est effectivement à Spa-Francorchamps que j'ai disputé mon premier GP, s'est rappelé le pilote Mercedes jeudi. Ce fut un week-end extraordinaire au volant d'une Jordan. Je remplaçais Bertrand Gachot, écarté pour des raisons extra-sportives. En découvrant le circuit lors d'une reconnaissance à vélo, je m'étais dit que je n'allais pas être capable de passer le Raidillon avec une F1." Schumacher s'était qualifié en 7e position, devançant son équipier Andrea de Cesaris. Embrayage cassé, il avait abandonné dès le premier tour.

1992: première victoire. Un an plus tard, chez Benetton, "Schumi" s'impose pour la première fois en Grand Prix sur le Toboggan des Ardennes. "Ce jour-là, j'ai pris conscience de mes capacités à devenir un pilote qui compte", se souvient-il. L'Allemand, alors âgé de 23 ans, avait devancé Nigel Mansell (2e) ou encore Ayrton Senna (5e). "L'un de mes plus beaux souvenirs", confie-t-il. Au total, le septuple champion du monde a remporté six fois le GP de Belgique: "J'ai toujours aimé ce circuit, car c'est un circuit de pilote, où l'homme peut faire la différence. Le Raidillon, l'Eau rouge, Blanchimont: c'est aussi un circuit de défis."

2004: 7e et dernier titre. Michael Schumacher a décroché son 7e et, jusqu'à maintenant, dernier titre sur le circuit spadois. "Une émotion immense car Spa-Francorchamps est proche de la frontière allemande. Beaucoup de supporteurs avaient donc fait le déplacement pour me voir décrocher le sacre." C'est aussi à Spa que l'ancien pilote Ferrari avait fêté ses vingt ans de carrière en 2011.

2012: le 300e. "Je n'avais jamais planifié atteindre les 300 Grands Prix. C'est énorme. Je pense que je suis meilleur aujourd'hui qu'à mes débuts. J'ai plus d'expérience, j'analyse mieux ce dont la voiture a besoin pour être améliorée."

2013: quid? L'Allemand, 43 ans, arrivera en fin de saison au terme du contrat de trois ans qui le lie à Mercedes. Après deux premières années difficiles lors de son retour en F1, l'équipier de Nico Rosberg a repris du poil de la bête en 2012 (avec un podium à Valence et une pole à Monaco). Et, surtout, sa W03 est maintenant capable de gagner. "C'est assez fascinant de constater que je suis encore capable d'être très performant à mon âge, alors que le niveau de la F1 me semble plus élevé que lors de la première carrière", a dit Schumacher jeudi. Est-ce un indice d'une éventuelle prolongation? La décision pourrait être prise en octobre, selon le pilote. "J'ai toujours la même passion. La F1 continue de me procurer des satisfactions quotidiennes." La tendance serait donc à une prolongation. Le record de Barrichello (326 GP) ne tient plus qu'à un fil. "Mais je n'atteindrai pas le chiffre de 400 GP", a lâché Schumacher.

bnl/mam

PLUS:afp