NOUVELLES

Après son achat par la Banque Scotia, la cote d'ING pourrait être relevée

30/08/2012 07:04 EDT | Actualisé 30/10/2012 05:12 EDT

TORONTO - Tandis que le cours des actions de la Banque Scotia (TSX:BNS) était en baisse après que la banque eut annoncé l'achat d'ING Direct, au moins une agence de notation de crédit voit la transaction de façon positive... pour ING.

L'action de la Banque Scotia cédait 1,30 $, ou près de 2,5 pour cent, pour clôturer à 52,30 $ à la Bourse de Toronto.

Pendant ce temps, les Servies aux investisseurs de Moody's a placé les classements des dépôts à court et long terme d'ING Direct Canada en lice pour une révision à la hausse, à la suite de la vente de cette division de la société mère néerlandaise, dont la cote de crédit est inférieure à celle de la Banque Scotia.

La Banque Scotia a annoncé mercredi qu'elle mettait la main sur la branche canadienne d'ING pour 3,13 milliards $, une entente qui comprend la mise en marché de davantage d'actions, ce qui diluera la valeur des titres détenus actuellement par des investisseurs.

Selon l'analyste William Burn de chez Moody's, si la transaction est effectuée comme prévu, le classement d'ING Direct sera rehaussé en raison du dossier de crédit plus solide de la Banque Scotia et de sa capacité à soutenir ING si nécessaire.

L'entente donne à la Banque Scotia, la banque canadienne la plus présente à l'étranger, une porte d'entrée plus importante en matière de services bancaires intérieurs.

ING Direct continuerait de fonctionner de façon séparée, conserverait ses 1000 employés et son image de marque pendant au moins 14 mois, a précisé mercredi le texte de l'entente.

Le nom de l'entreprise changerait cependant d'ici un an et demi.

La Banque Scotia a également annoncé une émission de 29 millions d'actions ordinaires à 52 $ par unité, pour des revenus totaux de 1,5 milliard $, afin de financer son achat.

PLUS:pc