NOUVELLES

Wall Street en hausse, rassurée par la croissance américaine avant la Fed

29/08/2012 09:51 EDT | Actualisé 29/10/2012 05:12 EDT

Wall Street a ouvert en légère hausse mercredi, rassérénée par la révision en hausse du taux de croissance américain pour le deuxième trimestre, à deux jours du discours du patron de la Réserve fédérale américaine vendredi: le Dow Jones grignotait 0,05% et le Nasdaq 0,19%.

Vers 13H45 GMT, l'indice Dow Jones Industrial Average progressait de 6,51 points à 13.109,50 points et le Nasdaq, à dominante technologique, de 5,74 points à 3.082,88 points.

L'indice élargi Standard & Poor's 500 avançait de 0,09% (+1,28 point à 1.410,58 points).

La Bourse de New York avait terminé mardi sans direction une séance hésitante, les courtiers étant déjà entièrement tournés vers le discours attendu du président de Fed: le Dow Jones avait reculé de 0,16% à 13.103,07 points mais le Nasdaq avait gagné 0,12% à 3.076,78 points.

"La révision à la hausse de la croissance américaine au deuxième trimestre donne un petit coup de pouce au marché", ont observé les experts de Charles Schwab.

En effet, le PIB américain a progressé d'avril à juin, en rythme annualisé, de 1,7% par rapport au trimestre précédent, où il avait augmenté de 2%, contre une estimation initiale des autorités américaines de 1,5%, et une prévision médiane des analystes à 1,6%.

A deux jours du discours de rentrée très attendu de Ben Bernanke, le président de la Fed, à Jackson Hole (Wyoming, centre), "les chiffres de la croissance publiés pour le deuxième trimestre n'ont que peu de chances de provoquer une réaction forte (de la part de la Fed) malgré la baisse du moral des ménages" en août aux Etats-Unis, ont toutefois relevé les experts de Barclays.

"Le marché manque d'entrain dans l'attente de clarifications sur les intentions des banques centrales" américaine et européenne, ont-ils ajouté.

Alors que l'ouragan Isaac noyait mercredi la Louisiane (sud) sous des trombes d'eau avec des vents supérieurs à 130 km/h en rafale, son impact était limité sur les marchés, notaient les analystes.

Le marché obligataire baissait. Le rendement du bon du Trésor à 10 ans montait à 1,651% contre 1,630% mardi et celui à 30 ans, à 2,765% contre 2,743%.

ppa/jum/mdm

PLUS:afp