BIEN-ÊTRE

Vendanges 2012 : découvrir les vignobles de la Champagne

29/08/2012 09:34 EDT | Actualisé 29/10/2012 05:12 EDT

A l'occasion des vendanges, tour d'horizon des vignobles français. En Champagne, les touristes partiront à la découverte de Hatuvillers, patrie de Dom Pérignon mais aussi de lieux classés à l'Unesco.

Symbole vinicole français, le champagne s'écoule chaque année à 400 millions de bouteilles, produites par un vignoble restreint de 33.000 hectares, dont la ville d'Epernay est le porte-parole à l'échelle internationale.

La région a donné son nom à cette appellation, qui puise sa typicité dans un climat trop froid pour que le raisin mûrisse de la même manière que dans les autres vignobles français. En effet, si le terme "champagne" désigne ce vin pétillant si particulier, capable de s'habiller de robes diverses qui balayent toutes les palettes de jaune, cet emploi est bien une appellation, la seule que produise la région. Et les maisons de champagne sont à ce vignoble ce que sont les châteaux à Bordeaux. Les "petits producteurs" opèrent aux côtés de grandes marques, qui ont su s'imposer dans toutes les formes de distribution, à l'image de Perrier-Jouët, Piper-Heidsieck ou encore Veuve Clicquot et Moët & Chandon.

En Champagne, le public partira à la découverte des trois cépages nécessaires pour l'élaboration du champagne : le chardonnay, le pinot noir et le pinot meunier. La région viticole se décompose en quatre grands ensembles : la Montagne de Reims, la Vallée de la Marne, la Côte des Blancs et le Sézannais, et le vignoble de l'Aube : la Côte des Bars.

Des circuits pour tous les goûts

Pour découvrir au mieux les vignobles, plusieurs circuits touristiques s'offrent au public. En Haute-Marne, il peut partir à la découverte des Coteaux de Champagne. Sur plus de 15 km, il ira à la découverte notamment du Cellier Saint-Vincent et de son Musée de la Vigne et du Vin. L'itinéraire offre aussi un point de vue incontournable sur le vignoble champenois.

Dans l'Aube, le circuit Pierre-Auguste Renoir entraînera les promeneurs sur un sentier de 12 km, à la découverte de nombreux vignobles, mais surtout d'Essoyes, où est enterré le peintre Auguste Renoir.

Un petit détour s'impose aussi dans la patrie de Dom Pérignon, le fameux moine bénédictin du XVIIe siècle qui a importé du Languedoc la méthode de la prise de mousse, dite "méthode champenoise". Les oenotouristes feront ainsi une halte à Hautvillers (Marne), dans le cadre du parcours baptisée "La Boucle de Bellevue". Cette randonnée pédestre de 8 km invitera à la rencontre du vignoble de Champagne, souvent installé en balcon sur le versant sud de la Montagne de Reims, avec des points de vue sur la vallée de la Marne et la ville d Epernay.

Du vin et des lieux classés à l'Unesco

De passage en Champagne, les touristes peuvent en profiter pour visiter Notre-Dame de l'Epine et Notre-Dame-en-Vaux à Châlons, classées au patrimoine mondial de l'Unesco, ainsi que l'Abbaye de Clairvaux, monastère cistercien fondé au XIIe siècle.

Plusieurs monuments historiques jalonnent aussi les expéditions : les châteaux de la Motte Tilly, de Montmort, de Chacenay ou encore de Condé-en-Brie.

Plus inattendu, des virées à moto pour découvrir la Champagne sont proposées aux férus des deux roues. Sept visites ont été imaginées par le Comité régional du tourisme de Champagne-Ardenne. Fiches descriptives, road books et traces GPS sont disponibles gratuitement en téléchargement sur le site du Comité régional du tourisme de Champagne-Ardenne.

L'organisation des séjours peut être menée à bien en se renseignant auprès des différents offices de tourisme de chaque département champenois, mais aussi auprès du Comité interprofessionnel du vin de Champagne.

En se tournant vers Winetourisminfrance.com, touristes français comme étrangers (le site est disponible en anglais) trouveront un répertoire d'adresses et de visites incontournables à réaliser en Champagne. Le site Oenotourismeenchampagne.fr recèle une mine d'informations pour mener à bien ses visites.