NOUVELLES

Une «taxe» spéciale pour les Québécois chiches au Vermont

29/08/2012 10:09 EDT | Actualisé 29/10/2012 05:12 EDT
Alamy

Les Québécois deviennent-ils pingres pendant leurs vacances au sud de la frontière? C'est du moins ce que prétendent plusieurs serveurs de Burlington, au Vermont. Si bien qu'au moins deux restaurants ajoutent une «taxe» spéciale équivalente au pourboire.

Le phénomène a été révélé par le journal local Seven Days, qui a recueilli les commentaires de plusieurs serveurs dégoûtés par les pourboires peu généreux laissés pas les touristes Québécois. L'histoire a aussi été relayée par le quotidien Toronto Star et par le Globe and Mail.

Dans un cas, un vacancier a laissé un pourboire de 3$ sur une addition de 80$, affirme un serveur. Un autre n'aurait rien laissé sur une note de 90$.

Pour cette raison, les restaurants Splash at the Boathouse et Asiana Noodle Shop permettent à leurs serveurs d'ajouter une surcharge aux clients francophones. Dans certains cas, ce pourboire obligatoire atteint 18%.

La surcharge a même un nom officieux: la «Queeb tax».

Lisez l'article complet sur Seven Days.

INOLTRE SU HUFFPOST

Des secrets canadiens bien gardés