NOUVELLES

Un singe volé mercredi matin dans un zoo de Moncton est de retour

29/08/2012 01:07 EDT | Actualisé 29/10/2012 05:12 EDT

MONCTON, N.-B. - Les employés du Magnetic Hill Zoo, à Moncton, peuvent pousser un soupir de soulagement: le petit singe qui avait été enlevé pendant la nuit a été rendu, a indiqué la Ville sur son compte Twitter vers 15 h mercredi.

Le directeur général du jardin zoologique, Bruce Dougan, avait indiqué plus tôt dans la journée que les employés s'étaient rendus mercredi matin à la cage où se trouvent les singes-écureuils, des primates d'une vingtaine de centimètres de haut, et qu'ils s'étaient vite aperçus que le patriarche du groupe, le «vieux» Hercules, âgé de 19 ans, avait disparu.

En entrevue avec La Presse Canadienne mercredi, M. Dougan a raconté que, quatre heures après cette découverte, il avait reçu l'appel d'un homme disant connaître l'identité des ravisseurs du petit sapajou noir et olive.

«Il était assez certain de savoir où se trouvait Hercules, et il a dit que c'était des jeunes hommes qui l'avaient enlevé pour faire une blague à leur université, ou quelque chose du genre, a expliqué le directeur. Ils n'avaient pas vraiment réalisé la gravité de leur geste.»

Quelques heures plus tard, l'homme a rappelé pour dire qu'il avait retrouvé Hercules et a proposé de le rendre à condition que la Gendarmerie royale du Canada (GRC) ne soit pas impliquée dans l'affaire.

«J'ai accepté de le rencontrer à un endroit convenu sur le bord d'une route de campagne près du zoo. Le singe était dans une boîte en carton et avait l'air en santé», a raconté M. Dougan, ajoutant qu'il ne croyait pas que l'homme d'âge mûr avait joué un rôle dans la disparition d'Hercules.

Selon M. Dougan, les gens qui ont volé le sapajou ont dû entrer dans le jardin zoologique par effraction et couper deux cadenas afin d'accéder à la cage.

Avant le retour d'Hercules, les employés s'inquiétaient du bien-être du minuscule primate dont le poids, qui varie entre une et deux livres, fait en sorte qu'il a besoin d'un régime alimentaire riche en vitamines.

M. Dougan a précisé que les singes-écureuils n'étaient pas nombreux à vivre en captivité et que leur espérance de vie était d'environ 21 ans, ce qui rendait l'enlèvement d'Hercules encore plus inquiétante.

Il a toutefois affirmé que le singe semblait bien aller malgré sa mésaventure, et qu'il resterait en observation pour la nuit avant de rejoindre ses compagnons ce jeudi.

Il n'a pas été possible de savoir si la GRC comptait poursuivre son enquête sur ce vol, le second à survenir au Magnetic Hill Zoo après celui d'une tortue survenu il y a une quinzaine d'années. La bête n'a jamais été retrouvée.

PLUS:pc