NOUVELLES

Un mort par des tirs dans une localité chiite saoudienne

29/08/2012 03:47 EDT | Actualisé 28/10/2012 05:12 EDT

Un homme a été tué et un autre blessé par des tirs contre leur voiture mercredi avant l'aube dans une localité chiite de l'est de l'Arabie saoudite, a indiqué la police.

Selon le porte-parole de la police de la région orientale du royaume, le lieutenant-colonel Ziad al-Ruqaiti, "deux citoyens ont été visés par des tirs de deux inconnus armés qui circulaient sur une motocyclette à Awamiya", ville à la pointe de la contestation contre les autorités sunnites.

L'un des deux hommes a été tué et l'autre blessé, selon le porte-parole cité par les médias. Une enquête est en cours pour déterminer les causes de l'incident.

Des notables locaux ont cependant estimé que l'affaire était criminelle et n'était pas liée au mouvement de contestation chiite.

Les heurts entre la police et les manifestants issus de la minorité chiite s'étaient intensifiés après l'arrestation le 8 juillet de cheikh Nimr al-Nimr, considéré comme le principal initiateur des manifestations dans l'est du pays où se concentre cette minorité.

Deux manifestants chiites avaient été tués en juillet, déclenchant plusieurs attaques contre des bâtiments gouvernementaux de la région de Qatif.

Mais la tension est retombée en août. Le 20 août, sept principaux dignitaires chiites de Qatif ont annoncé accueillir favorablement l'appel du roi Abdallah à la création d'un centre de dialogue interconfessionnel entre sunnites et chiites.

Ils ont également proclamé leur refus de tout recours à la violence et stigmatisé les attaques contre les bâtiments publics.

L'essentiel des deux millions de chiites saoudiens, qui se plaignent de discrimination de la part du pouvoir sunnite, se concentre dans l'est de l'Arabie, riche en pétrole.

bur-at/tp

PLUS:afp