NOUVELLES

Théâtre : <i>Vu d'ici</i>, une charge contre la télévision

29/08/2012 09:51 EDT | Actualisé 29/10/2012 05:12 EDT

Le Théâtre Péril présente un pamphlet contre la télévision avec la pièce Vu d'ici, une adaptation du roman de Mathieu Arseneault.

La pièce dénonce la médiatisation à outrance et son impact sur la vie et sur la société québécoise. L'auteur Mathieu Arseneault estime que cette hypermédiatisation entraîne une sorte d'amnésie collective, explique le metteur en scène, Christian Lapointe. « Son point de vue, c'est qu'à force de se faire marteler ces choses, tout d'un coup, il y a un truc qui opère qui est un truc d'amnésie collective. Collectivement, on est dans un rapport avec les médias qui fait qu'il y a tellement d'information qu'on n'arrive plus à faire la synthèse des choses et ça fait qu'on est amnésiques. Au Québec, notre devise est Je me souviens, mais on a de la misère à retenir les choses », mentionne Christian Lapointe.

Située quelque part entre le théâtre réaliste et la conférence, la pièce en odoramat est interprétée par Jocelyn Pelletier, seul sur scène durant une heure trente.

Vu d'ici est présentée du 28 août au 1er septembre à la salle Multi de la coopérative Méduse.

PLUS: