NOUVELLES

ONU: le médiateur Lakhdar Brahimi veut se rendre en Syrie bientôt (porte-parole)

29/08/2012 05:56 EDT | Actualisé 29/10/2012 05:12 EDT

Le nouveau médiateur de l'ONU et de la Ligue arabe en Syrie Lakhdar Brahimi a l'intention de se rendre à Damas dans les prochaines semaines, a indiqué mercredi son porte-parole.

"Il a l'intention de se rendre en Syrie, il n'a pas encore finalisé ce projet mais il est tout à fait possible que cette visite ait lieu avant la prochaine session de l'Assemblée générale" de l'ONU qui commence le 24 septembre, a précisé Ahmad Fawzi, après une première rencontre informelle entre M. Brahimi et les ambassadeurs des 15 pays membres du Conseil de sécurité.

Avant cela M. Brahimi, qui prend son poste au 1er septembre, doit aller "bientôt" au Caire pour y rencontrer le secrétaire général de la Ligue arabe Nabil al-Arabi. Une rencontre avec son prédécesseur Kofi Annan est également prévue la semaine prochaine à New York pour le passage de relais.

Lors de sa rencontre avec les ambassadeurs, a expliqué M. Fawzi, M. Brahimi "a surtout écouté" les points de vue des 15 pays sur la manière d'aborder "un dossier très complexe et difficile".

M. Brahimi considère qu'il peut puiser dans le plan de paix en six points de Kofi Annan --qui n'a jamais été appliqué-- les éléments les plus utiles au gré du moment et des possibilités, a indiqué son porte-parole. "Il étudie très soigneusement le dossier, il n'a pas encore de stratégie globale bien définie, mais il va la mettre au point au fur et à mesure".

Selon l'ambassadeur français Gérard Araud, M. Brahimi a demandé au Conseil de le soutenir mais ce dernier "reste très divisé". La Russie et la Chine ont bloqué à trois reprises des initiatives occidentales pour faire pression sur Damas.

Les membres du Conseil doivent tenir jeudi une réunion centrée sur la situation humanitaire en Syrie, à laquelle participeront plusieurs ministres des Affaires étrangères notamment français et britannique.

La Turquie, la Jordanie, le Liban, le Maroc, la Colombie, l'Irak et le Togo y enverront aussi des ministres, selon des diplomates. Mais à part Londres et Paris, les trois autres membres permanents du Conseil (Etats-Unis, Russie, Chine) ne seront représentés que par leurs ambassadeurs.

M. Brahimi participera à cette réunion, ainsi que le Haut commissaire aux réfugiés Antonio Gutierrez.

avz/sam

PLUS:afp