NOUVELLES

Mort d'Arafat: quelques précédents célèbres d'exhumations

29/08/2012 11:19 EDT | Actualisé 29/10/2012 05:12 EDT

L'ouverture d'une information judiciaire à Paris sur la mort en 2004 de Yasser Arafat pourrait déboucher dans quelques semaines sur une exhumation de la dépouille du chef historique palestinien à Ramallah (Cisjordanie) pour permettre d'établir s'il a été victime d'un empoisonnement.

Voici quelques précédents célèbres:

- SALVADOR ALLENDE: La dépouille de l'ancien président socialiste du Chili est exhumée le 23 mai 2011 afin d'établir la vérité sur les circonstances de sa mort le 11 septembre 1973. Des experts médicaux chiliens accréditent le 19 juillet 2011 la thèse officielle établissant qu'Allende s'est bien suicidé par balle dans le palais présidentiel à Santiago, bombardé par l'armée lors du coup d'Etat du général Augusto Pinochet.

- NICOLAE et ELENA CEAUSESCU: Les corps de l'ancien dictateur roumain (1965-1989) et de sa femme sont exhumés le 21 juillet 2010 pour des tests ADN exigés par leurs fils et gendre. Ces tests confirment qu'il s'agissait bien de Nicolae et d'Elena, exécutés par balles le 25 décembre 1989.

- SIMON BOLIVAR: Les restes du héros des indépendances d'Amérique latine sont exhumés le 16 juillet 2010 pour s'assurer de leur authenticité et déterminer les causes exactes de sa mort, à la demande du président vénézuélien Hugo Chavez.

Sa dépouille est authentifiée le 25 juillet 2011 mais l'expertise ne fournit aucune conclusion définitive sur les causes du décès. Selon les historiens, Bolivar est mort de tuberculose en 1830 en Colombie. M. Chavez laissait entendre qu'il avait pu être assassiné.

- JUAN PERON: Le corps de l'ex-président argentin, élu en 1946 puis réélu en 1951 et 1973, est exhumé en octobre 2006 à Buenos Aires pour être transféré dans son ancienne résidence de campagne à San Vicente et permettre un test de paternité à la demande d'une femme de 72 ans.

Les tests ADN indiquent que Martha Holgado n'est pas sa fille. Peron, marié à trois reprises, n'a jamais eu d'enfants, du moins officiellement reconnus.

- ERNESTO CHE GUEVARA: En juillet 1997, après 30 ans d'incertitudes, les ossements du guérillero argentin qui fit la révolution à Cuba aux côtés de Fidel Castro sont exhumés et formellement identifiés. Ils avaient été découverts dans une fosse commune près de la piste de l'aérodrome de Vallegrande (sud-est de la Bolivie).

Le Che, capturé par l'armée bolivienne et exécuté en octobre 1967, a finalement été enterré en terre cubaine, dans un mausolée à Santa Clara, avec plusieurs de ses compagnons d'armes.

- HAILE SELASSIE: Les restes du dernier empereur d'Ethiopie sont découverts en février 1992 et exhumés d'une fosse à Addis-Abeba où ils avaient été jetés par les dirigeants de la révolution de 1974.

Ce n'est qu'en novembre 2000, soit 25 ans après son assassinat dans des circonstances mystérieuses, que le Négus a été enterré dans une église d'Addis-Abeba, en présence de la famille impériale.

Par ailleurs, le corps de LEE HARVEY OSWALD, l'assassin présumé du président américain John Fitzgerald Kennedy, est exhumé en 1981 à la demande d'un avocat britannique, Michael Eddowes, affirmant que le véritable assassin était un agent russe substitué à Oswald. L'autopsie légale a confirmé que le cadavre reposant à Fort Worth (Texas) était bien celui d'Oswald.

fm-lch/pj/agr/

PLUS:afp