NOUVELLES

Mondial-2014 - Visite d'inspection de Valcke en Amazonie et au Mato Grosso

29/08/2012 03:06 EDT | Actualisé 28/10/2012 05:12 EDT

Le secrétaire général de la Fédération internationale de football (Fifa), Jérôme Valcke, a entamé mardi une visite d'inspection de plusieurs sites de compétition de la prochaine Coupe du monde au Brésil, en se rendant à Manaus (nord du Brésil) en Amazonie.

M. Valcke, accompagné entre autres de l'ancien international brésilien et membre du comité d'organisation du Mondial-2014 Ronaldo, a notamment visité le futur stade de l'Amazonie, chantier qui a atteint 42% de son avancement selon les organisateurs.

"Nous quittons cette région avec la certitude que si les travaux se poursuivent au rythme que nous avons vu, ce ne sera pas un motif d'inquiétude pour nous", a souligné le dirigeant de la Fifa qui avait déclenché une polémique en mars en jugeant que le Brésil devait se donner "un coup de pied aux fesses" pour rattraper les retards dans les infrastructures.

Il avait ensuite présenté ses excuses au Brésil, suivi du président de la Fifa, Joseph Blatter.

"C'est la première fois que je viens en Amazonie, il était impossible d'imaginer une Coupe du monde au Brésil sans rencontres en Amazonie", a insisté M. Valcke.

Le stade de Manaus qui accueillera quatre rencontres de la phase finale de la prochaine Coupe du monde, doit être livré en juin 2013 et son coût de construction est estimé à 260,8 millions de dollars (207 MEUR).

M. Valcke va poursuivre sa visite mercredi en se rendant à Cuiaba, dans le Mato Grosso (nord), où les travaux du stade, l'Arena Pantanal, ont atteint 46% de leur avancement.

"Ces sites illustrent parfaitement l'exceptionnelle diversité d'un pays comme le Brésil. Ces visites sont importantes, elles nous permettent de juger de l'avancement des stades et des infrastructures mais aussi de discuter de notre mission commune avec les représentants des villes et des États", a expliqué le secrétaire général de la Fifa.

Il partira ensuite pour Rio de Janeiro, afin d'assister à la réunion de la direction du Comité d'organisation local, qui aura lieu jeudi.

jt/nr/cl/jr

PLUS:afp