NOUVELLES

Maritimes: Via Rail veut arrimer ses services de train avec les autocars

29/08/2012 12:37 EDT | Actualisé 29/10/2012 05:12 EDT

HALIFAX - Via Rail veut arrimer ses services de trains de passagers avec les services d'autocars au Nouveau-Brunswick et en Nouvelle-Écosse.

Dans un discours à la Chambre de commerce de Halifax, mercredi, le président de Via Rail, Marc Laliberté, a indiqué qu'il souhaite une «intégration» des deux modes de transport dans les Maritimes.

Selon lui, le transporteur ferroviaire, propriété du gouvernement fédéral, envisage de faire coïncider les horaires des trains avec ceux des autocars, en plus d'offrir des billets qui permettraient l'usage des deux modes de transport, et d'autoriser l'utilisation des gares de Via Rail pour en faire des arrêts d'autocars.

M. Laliberté dit avoir amorcé des discussions avec des compagnies d'autocars des Maritimes, mais il n'a pu préciser le moment où le service intégré serait implanté.

Il espère que cette initiative pourra aider à combler le vide causé par la fin des activités des autocars d'Acadien, en novembre prochain.

Cette filiale d'Orléans Express était la seule à offrir des services d'autocars interurbains dans les Maritimes, en vertu d'un contrat d'exclusivité.

En juin dernier, Via Rail a réduit la fréquence de ses trains assurant la liaison entre Montréal et Halifax; ils ne font désormais que trois allers-retours par semaine.

Également mercredi, Via Rail a fait état de profits coupés de plus de la moitié au deuxième trimestre par rapport à la période correspondante de 2011. Ils se sont établis à 7 millions $, comparativement à 17,3 millions $ un an plus tôt.

Les revenus de la compagnie ont glissé légèrement, à 68,1 millions $, par rapport à 69,1 millions $ un an plus tôt.

PLUS:pc