NOUVELLES

L'Irak prend livraison des neuf derniers chars commandés aux Etats-Unis

29/08/2012 03:10 EDT | Actualisé 29/10/2012 05:12 EDT

L'armée irakienne, désormais seule pour assurer la défense du pays, a pris livraison des neuf derniers chars américains Abrams M1A1 sur une commande totale de 140 exemplaires, a annoncé l'ambassade américaine à Bagdad mercredi.

Bagdad, dont les troupes ne sont plus épaulées par les forces américaines depuis leur retrait en décembre, manquent cruellement de moyens pour protéger les frontières du pays.

"L'armée irakienne a officiellement pris livraison de neuf chars M1A1 au camp d'entraînement de la base militaire de Besmaya en Irak le (lundi) 27 août", ont indiqué les services diplomatiques américains dans un communiqué.

L'Irak avait pris commande des 140 blindés, d'une valeur totale de 860 millions de dollars, en mars 2009. De cette somme, 804 millions de dollars ont été versés par Bagdad et 56 millions pris en charge par les Etats-Unis, selon Gary Ross, porte-parole du bureau chargé de la coopération pour la sécurité en Irak (OSCI), qui dépend de l'ambassade américaine.

Les blindés ont été présentés et testés par les troupes irakiennes au cours d'un exercice réalisé mercredi sur la base de Besmaya, au sud-est de Bagdad, selon l'ambassade américaine.

"Cet exercice a permis de montrer les capacités croissantes de l'armée irakienne", a expliqué le général Robert Caslen, chef de l'OSCI.

En août 2010, le général Babaker Zebari, chef de l'état-major irakien, avait jugé prématuré le retrait américain, affirmant que son armée ne serait pas prête à remplir complètement sa mission avant 2020.

Les Etats-Unis ont jusqu'à présent accepté de vendre à l'Irak pour 12 milliards de dollars en armement et contrats d'entraînement, dont 36 avions de combat F-16.

gde/feb

PLUS:afp