NOUVELLES

L'IPPI était en recul et l'IPMB en hausse au mois de juillet, dit StatCan

29/08/2012 09:20 EDT | Actualisé 29/10/2012 05:12 EDT

OTTAWA - L'Indice des prix des produits industriels (IPPI) a baissé de 0,5 pour cent en juillet par rapport à juin, a révélé mercredi Statistique Canada.

Ce recul était principalement attribuable aux produits chimiques et aux véhicules automobiles et autre matériel de transport, selon l'agence fédérale.

L'Indice des prix des matières brutes (IPMB) a augmenté de 0,9 pour cent, surtout en raison des prix plus élevés pour les combustibles minéraux et les substances végétales.

L'IPPI a enregistré une troisième diminution consécutive en juillet, à la suite d'une baisse de 0,3 pour cent en juin et d'un recul de 0,2 pour cent en mai. Des 21 groupes de produits principaux, trois étaient en hausse alors que 14 étaient en baisse.

Les produits chimiques ont contribué le plus à la baisse de l'IPPI, notamment en raison d'une diminution des prix pour les produits chimiques industriels (-2,5 pour cent) et les engrais (-13,5 pour cent). Le recul des engrais était surtout attribuable à l'urée.

Le groupe des véhicules automobiles et autre matériel de transport a été entraîné à la baisse par les véhicules automobiles (-1,3 pour cent).

Comparativement à juillet 2011, l'IPPI a connu une légère hausse de 0,3 pour cent. L'indice a ainsi poursuivi sa progression d'une année à l'autre, bien que le taux de croissance se soit amoindri au cours des derniers mois.

L'IPMB a progressé de 0,9 pour cent en juillet, ce qui représente un changement dans la tendance observée au cours des cinq derniers mois. Parmi les sept groupes de produits principaux, trois étaient à la baisse.

La hausse de l'IPMB était surtout attribuable aux combustibles minéraux (+1,1 pour cent), plus précisément au pétrole brut (+1,2 pour cent), de même qu'aux substances végétales (+5,1 pour cent). L'IPMB sans les combustibles minéraux a augmenté de 0,8 pour cent en juillet.

Les substances végétales ont été entraînées à la hausse principalement par les céréales, en particulier le maïs et le blé, qui ont enregistré des hausses substantielles en juillet.

La progression de l'IPMB a été ralentie par le recul des prix des métaux non ferreux, entraînés à la baisse surtout par les métaux précieux, notamment les lingots d'or et d'alliages d'or brut ainsi que l'argent et le platine.

Comparativement à juillet 2011, l'IPMB a diminué de 10,0 pour cent, soit une cinquième baisse d'affilée d'une année à l'autre.

PLUS:pc