NOUVELLES

Les Jeux s'ouvrent sous le thème de «l'illumination», avec Stephen Hawking

29/08/2012 04:36 EDT | Actualisé 29/10/2012 05:12 EDT

LONDRES - Qui de mieux pour saluer les Jeux paralympiques qu'un scientifique qui a démontré au monde que les lois de la physique ne limitent pas le potentiel humain?

«L'illumination» fut le thème, le physicien Stephen Hawking fut le guide et le Stade olympique fut l'endroit, mercredi soir, tandis que Londres accueillait 4200 athlètes provenant de 165 pays et territoires aux Jeux paralympiques de 2012.

Les festivités, dirigées par Bradley Hemmings et Jenny Sealey, étaient décrites comme un voyage au milieu «d'un océan d'idées» — dont la découverte de la gravité par Isaac Newton, que tous les athlètes tentent de déjouer. Le spectacle a impliqué 73 artistes professionnels malentendants, ainsi que 68 personnes handicapées parmi les 3250 volontaires qui ont participé à la cérémonie d'ouverture.

Le gala s'est mis en branle avec un retour sur le Big Bang — considéré comme le point de départ de l'univers — tandis qu'une sphère fluorescente transformait le Stade olympique en nébuleuse géante.

Et bien sûr, le spectacle se tenant au Royaume-Uni, les mots de Shakespeare ont de nouveau été projetés, avec Miranda de «La Tempête» et l'acteur britannique Ian McKellen annonçant que «Pour ce qui est de l'avenir, il ne s'agit pas de le prévoir mais de le rendre possible.»

Ceci, au cours des 11 prochains jours, inclut les athlètes paralympiques rivalisant dans 20 disciplines, dont le tir à l'arc, le cyclisme, l'aviron, les sports équestres, la voile, le volley-ball en fauteuil roulant, le rugby en fauteuil roulant, le tennis en fauteuil roulant et le basketball en fauteuil roulant.

PLUS:pc