NOUVELLES

Le ministre des Finances de la C.-B. démissionne

29/08/2012 02:26 EDT | Actualisé 28/10/2012 05:12 EDT

Le vice-premier ministre et ministre des Finances, Kevin Falcon, a confirmé mercredi les rumeurs qui évoquaient qu'il ne se représenterait pas lors des prochaines élections provinciales de mai 2013 et qu'il quittait le cabinet Clark.

La première ministre a ensuite annoncé que la ministre de la Justice, Shirley Bond, le remplacerait par intérim aux Finances.Cette démission est un nouveau coup dur pour la première ministre Christy Clark, Kevin Falcon étant le septième député et celui de plus haut calibre à annoncer qu'il ne se présenterait pas aux prochaines élections.

Le ministre de l'Éducation, George Abbott, devrait lui aussi annoncer ses plans pour le futur dans les jours à venir.

M. Falcon a également annoncé mercredi matin en conférence de presse qu'il démissionnait de son poste de ministre des Finances, mais qu'il restait député. Il a aussi dévoilé qu'il allait à nouveau être père en février prochain. Il a avoué que la naissance prochaine d'un deuxième enfant avait joué un rôle dans sa décision qu'il a qualifiée de difficile.

« Je sais à quel point cela peut être difficile d'équilibrer les besoins et les aspirations de la vie de famille lorsque l'on veut servir le public », a déclaré Mme Clark, qualifiant Kevin Falcon du plus assidu ministre des Finances du pays.

Une étoile autrefois montante du parti

Kevin Falcon a été élu député dans la circonscription de Surrey-Cloverdale pour la première fois en 2001 et a ensuite gravi les échelons pour devenir un acteur de premier plan dans le cabinet libéral sous l'ancien premier ministre Gordon Campbell.

Candidat à la direction du Parti libéral de la Colombie-Britannique l'an dernier, à la suite de la démission de Gordon Campbell, il a terminé deuxième, derrière la première ministre actuelle, Christy Clark.

Il affirme toutefois que cette défaite n'a rien à voir avec la décision qu'il a prise. « Les circonstances changent parfois. Dans ce cas, elles ont changé pour moi », a-t-il expliqué.

Il représente l'aile droite des libéraux, servant de pont entre la centriste Clark et ceux plus à droite qui pourraient être attirés par les conservateurs de l'ancien député fédéral, John Cummins.

Kevin Falcon a dû gérer l'épineux dossier de la taxe de vente harmonisée (TVH), rejetée par référendum par la population, et le retour prochain à la TPS (taxe fédérale sur les produits et services) et à la TVP (taxe de vente provinciale), un revers pour le gouvernement britanno-colombien.

Kevin Falcon a indiqué qu'il se chercherait un emploi dans le secteur privé dans le futur.

PLUS: