NOUVELLES

La chinoise CNOOC demande l'autorisation d'Ottawa pour acheter Nexen

29/08/2012 12:46 EDT | Actualisé 29/10/2012 05:12 EDT

Le géant énergétique chinois CNOOC a formellement demandé au gouvernement fédéral d'autoriser son acquisition de la firme canadienne d'hydrocarbures Nexen pour 15 milliards de dollars.

Le ministre canadien de l'Industrie, Christian Paradis, a indiqué mercredi être à étudier l'acquisition proposée, qui a été annoncée le mois dernier par l'entreprise étatique chinoise.

Cette acquisition étrangère nécessite l'accord d'Ottawa. En 2010, le gouvernement conservateur avait rejeté l'offre d'achat hostile présentée par BHP Billiton pour Potash (TSX:POT), mais Ottawa a récemment permis à des entreprises chinoises d'acquérir des participations dans des compagnies du secteur de l'énergie.

Nexen, dont le siège social se trouve à Calgary, est active dans l'ouest du pays, dans le golfe du Mexique, en mer du Nord, en Afrique et au Moyen-Orient. Ses principales réserves se trouvent dans les sables bitumineux canadiens.

Le gouvernement fédéral a laissé entendre cette semaine qu'il aimerait que les entreprises canadiennes disposent d'un meilleur accès au marché chinois.


Associated Press

PLUS: