NOUVELLES

Kim Clijsters s'incline, voit sa carrière prendre fin au 2e tour à New York

29/08/2012 02:38 EDT | Actualisé 29/10/2012 05:12 EDT

NEW YORK, États-Unis - La carrière de Kim Clijsters en simple s'est terminée là où elle le souhaitait, mais pas de la façon qu'elle l'espérait.

La gagnante de quatre tournois du Grand Chelem s'est inclinée 7-6 (4), 7-6 (5) devant la Britannique de 18 ans Laura Robson, mercredi, au deuxième tour des Internationaux des États-Unis. Elle prendra officiellement sa retraite après le tournoi de double féminin disputé à Flushing Meadows.

Clijsters avait déjà quitté le tennis une fois auparavant, mais avait effectué un retour après un congé sabbatique de deux ans et demi en 2009.

«Depuis que je me suis retirée la première fois, ce fut une belle aventure pour ma famille et moi», a commenté Clijsters, qui présentait une fiche de 28-0 contre des joueuses à l'extérieur du top-10 aux Internationaux des États-Unis avant mercredi. «Ç'a valu la peine. Mais j'ai hâte de tourner la page et de passer à un autre chapitre de ma vie.»

Sa dernière défaite à Flushing Meadows s'est produite contre sa rivale belge Justine Henin le 6 septembre 2003, en finale du tournoi. Robson avait alors neuf ans.

La Belge, aujourd'hui âgée de 29 ans et mère de famille, a insisté cette saison pour dire que c'était sa dernière en carrière, et a décidé que les Internationaux des États-Unis — et sa surface dure qu'elle a domptée en route vers trois championnats majeurs — seraient son dernier tournoi.

«C'est un endroit qui m'a tellement poussée à me surpasser et à réaliser de grandes choses. C'est parfois difficile d'expliquer pourquoi», a dit Clijsters lors d'une entrevue sur le terrain après son match, des larmes étant prêtes à perler sur ses joues.

«C'est exactement l'endroit où je voulais annoncer ma retraite», a ajouté Clijsters sur le court du stade Arthur Ashe, tandis qu'on lui réservait une ovation debout. «Ce n'était simplement pas ma journée.»

La défaite de mercredi a mis un terme à la série de 22 victoires consécutives de Clijsters à New York, où elle a triomphé en 2005, 2009 et 2010.

D'autre part, la troisième tête de série Maria Sharapova n'a requis que 54 minutes afin d'accéder au troisième tour.

La gagnante de quatre tournois majeurs en carrière a écrasé l'Espagnole Lourdes Dominguez Lino 6-0, 6-1. Sharapova a réussi 30 coups gagnants; la 78e tête de série en a réussi zéro.

Sharapova a perdu cinq jeux en deux matchs. Elle affrontera au prochain tour l'invitée américaine Mallory Burdette, une étudiante de 21 ans de l'Université Stanford qui entame son premier tournoi du Grand Chelem.

La championne en titre Samantha Stosur a elle aussi poursuivi sa route en disposant de la Roumaine Edina Gallovits-Hall 6-3, 6-0.

Stosur, éliminée au premier tour des Internationaux d'Australie et au deuxieme tour de Wimbledon plus tôt cette saison, affrontera l'Américaine Varvara Lepchenko (no 31) au troisième tour.

En fin de soirée, Andy Murray a atteint le troisième tour grâce à une victoire de 6-2, 6-1, 6-3 contre le Croate Ivan Dodig.

Azarenka est confortable

Plus tôt mercredi, Victoria Azarenka a démontré qu'elle semblait bien confortable aux Internationaux américains, jusqu'ici.

La Bélarusse de 23 ans, reine de la WTA et championne en Australie, a battu Kirsten Flipkens 6-2 et 6-2 en 65 minutes, mercredi, pour passer au troisième tour de l'étape new-yorkaise du Grand chelem. Elle n'a échappé que cinq jeux en deux matches.

«Je ne sens pas que j'ai quelque chose à prouver», a dit Azarenka, en référence au fait qu'elle n'a jamais joué au-delà du quatrième tour à Flushing Meadows.

Elle aura comme prochaine adversaire la Chinoise Zheng Jie, qui a écarté Magdalena Rybarikova 6-3 et 6-1.

L'Espagnol David Ferrer, quatrième tête de série, a défait le Sud-Africain Kevin Anderson 6-4, 6-2 et 7-6 (3).

Anderson a atteint le troisième tour du tournoi en 2010 et 2011, mais Ferrer n'a été confronté qu'à trois points de bris, et il s'en est sauvé à chaque fois.

«Ç'a n'a pas été facile, a dit Ferrer. Kevin est un très bon joueur qui a un excellent service. Je suis bien content du résultat.»

L'Américain le mieux classé John Isner, neuvième tête de série, a poussé un soupir de soulagement après un match ardu contre Xavier Malisse, finalement battu 6-3, 7-6 (5), 5-7 et 7-6 (9). Isner, six pieds neuf, a réussi pas moins de 20 as. Il a concrétisé sa victoire à sa troisième balle de match, sur un coup gagnant au service.

Brian Baker a eu raison de Jan Hajek 6-3, 6-4 et 6-2. Janko Tipsarevic a réussi toute une remontée contre Guillaume Rufin, l'emportant 4-6, 3-6, 6-2, 6-3 et 6-2, en trois heures 37 minutes.

Burdette a causé une surprise, battant la numéro 69 Lucie Hradecka 6-2, 6-4. Lucie Safarova a battu Aleksandra Wozniak 6-3, 4-6, 6-2, tandis que Nadia Petrova a défait Simona Halep 6-1, 6-1; Petra Kvitova a éliminé Alizé Cornet, 6-4 et 6-3, alors que Varvara Lepchenko a prévalu 6-2, 6-2 contre Anastasia Rodionova.

PLUS:pc