NOUVELLES

Israël va détenir les immigrés clandestins du Soudan à partir du 15 octobre

29/08/2012 03:08 EDT | Actualisé 29/10/2012 05:12 EDT

Les immigrés du Soudan infiltrés illégalement en Israël seront placés dans des camps de rétention à partir du 15 octobre, a annoncé mercredi le ministre de l'Intérieur Eli Yishaï dans un communiqué.

"Les infiltrés du Soudan ont jusqu'au 15 octobre pour quitter Israël, après cette date ils seront placés en détention", a affirmé le ministre en soulignant qu'il avait obtenu l'accord du chef du gouvernement Benjamin Netanyahu pour mener cette politique.

M. Yishai a également indiqué que ces ressortissants soudanais seront ensuite expulsés, sans donner d'autres détails sur la procédure qui sera appliquée.

Le ministre a souligné qu'il avait "choisi d'agir plutôt que de parler, afin de préserver le caractère juif et sioniste de l'Etat pour nos enfants".

Une opération d'expulsion des ressortissants du Soudan du Sud a commencé en juin à la suite d'une vaste opération d'arrestations.

En juin, un tribunal israélien a donné son feu vert à un projet visant à rapatrier quelque 2.000 ressortissants de Côte d'Ivoire en situation irrégulière.

La présence en Israël de plus de 62.000 immigrants clandestins, la plupart Soudanais et Erythréens entrés par le Sinaï égyptien, a provoqué depuis le mois de mai des violences et une polémique politique.

En mai, une manifestation anti-immigrés africains avait dégénéré en violences racistes à Tel-Aviv.

Israël érige actuellement une clôture de 250 km le long de la frontière égyptienne pour tenter d'empêcher des infiltrations d'immigrés passant par le Sinaï Egyptien. Quelque 170 km sont déjà construits et l'ouvrage devrait être achevé d'ici la fin de l'année.

jlr/feb

PLUS:afp