NOUVELLES

Isaac redevient une tempête et déverse de fortes pluies sur La Nouvelle-Orléans

29/08/2012 12:18 EDT | Actualisé 29/10/2012 05:12 EDT

LA NOUVELLE-ORLÉANS - L'ouragan Isaac est redevenu une tempête tropicale mercredi après-midi, mais continuait de déverser des pluies diluviennes sur La Nouvelle-Orléans. Le système de digues, renforcé après l'ouragan Katrina qui a dévasté la ville il y a exactement sept ans, semble avoir tenu le coup.

À La Nouvelle-Orléans, des lignes électriques sont tombées au sol et des débris jonchaient les rues, poussant les autorités à imposer un couvre-feu du lever au coucher du soleil. Les autorités louisianaises ont indiqué qu'elles pourraient ouvrir une digue dans une région inondée, alors qu'Isaac progresse lentement vers l'intérieur des terres.

Dans une région rurale au sud-est de la ville, des secouristes ont prêté main-forte à des dizaines de personnes coincées par les inondations. Dans la paroisse de Plaquemines, d'autres résidants pourraient avoir besoin d'aide après une nuit de pluies diluviennes et de vents violents qui ont privé d'électricité plus de 700 000 foyers.

Mercredi en fin d'après-midi, Isaac se déplaçait avec des vents maximums soutenus de 112 kilomètres/heure, soit tout juste sous le niveau d'un ouragan, qui se caractérise par des vents de plus de 119 kilomètres/heure.

Le gouverneur de la Louisiane, Bobby Jindal, a annoncé que les autorités pourraient percer une brèche dans une digue située à l'est de la paroisse de Plaquemines afin d'alléger la pression sur la structure. Lors d'une conférence de presse à Bâton-Rouge, la capitale de la Louisiane, il a indiqué que les responsable n'avaient pas encore déterminé quand la brèche pourrait être percée. M. Jindal a souligné qu'une quarantaine de personnes avaient besoin d'être secourues dans la région.

La paroisse de Plaquemines a décrété l'évacuation obligatoire d'une partie de la rive ouest du fleuve Mississippi devant la menace d'une marée de tempête. L'ordre d'évacuation concerne environ 3000 personnes et une maison de retraite qui compte 112 pensionnaires. Les autorités craignent qu'une marée de tempête inonde le secteur et submerge les digues.

Isaac a forcé l'annulation des cérémonies prévues mercredi en Louisiane et au Mississippi en mémoire des 1800 victimes de l'ouragan Katrina.

La tempête Isaac fait figure de test pour le système de digues de La Nouvelle-Orléans, dont le renforcement a coûté 14 milliards $ US au gouvernement fédéral après l'ouragan Katrina.

Une porte-parole du Corps des ingénieurs de l'armée, Rachel Rodi, a affirmé que les digues tenaient le coup.

«Le système fonctionne comme prévu, comme nous nous y attendions», a-t-elle expliqué. «Nous ne voyons aucun problème avec l'ouragan jusqu'à maintenant.»

Le maire de La Nouvelle-Orléans, Mitch Landrieu, a décrété un couvre-feu nocturne dans la ville mercredi. Des véhicules de police et des membres de la garde nationale patrouillent les rues, pratiquement vides depuis qu'Isaac a touché terre mardi soir, entraînant de fortes pluies et des vents violents. Le couvre-feu restera en vigueur jusqu'à nouvel ordre.

Même si Isaac est beaucoup moins puissant que Katrina, la menace de dangereuses ondes de tempête et d'inondations devrait être présente toute la soirée et pendant une partie de la nuit.

L'étendue des dommages causés par Isaac n'est pas encore connue parce que les autorités ne veulent pas déployer des équipes de secours inutilement pendant la tempête. Les autorités attendent que les vents s'apaisent avant d'aller inspecter les dégâts.

Isaac a touché terre mardi soir vers 19h45 près de l'embouchure du Mississippi, avec des vents de 130 kilomètres/heure. L'ouragan est resté bloqué dans la région pendant plusieurs heures avant d'amorcer sa lente avancée à l'intérieur des terres. La tempête pourrait déverser jusqu'à 50 centimètres de pluie dans certaines zones de la région.

PLUS:pc