NOUVELLES

Graffitis anti-arabes dans un camp palestinien près de la colonie de Migron

29/08/2012 02:55 EDT | Actualisé 28/10/2012 05:12 EDT

Des inconnus ont incendié des véhicules et ont inscrit des graffitis anti-arabes dans la nuit de mardi à mercredi dans un camp de réfugiés palestiniens proche de la colonie sauvage de Migron, qui doit être prochainement évacuée, a indiqué une porte-parole de la police.

"Un véhicule a été incendié et des graffitis anti-arabes ont été inscrits sur un autre véhicule, entre autres, 'Migron, mort aux Arabes' dans le camp de réfugiés de El-Jalazoun au nord de Ramallah", a déclaré à l'AFP Luba Samri.

Elle a ajouté qu'une enquête avait été ouverte.

Des soldats ont retrouvé une voiture incendiée et des graffitis inscrits sur un autre véhicule et sur un mur à l'entrée du camp de El-Jalazoun, parmi lesquels, "Mort à l'ennemi", "Migron, prix à payer", "nous nous vengerons des Arabes", ont confirmé des sources militaires.

Cet incident intervient alors que la Cour suprême israélienne doit rendre cette semaine une décision sur un appel d'une partie de ses habitants contre l'évacuation de la colonie de Migron, la plus vaste et la plus ancienne colonie sauvage de Cisjordanie occupée.

Une partie des colons de Migron, qui se trouve à environ sept kilomètres du camp de El-Jalazoun, refusent d'être évacués affirmant avoir acheté récemment à des Palestiniens une partie des terres sur lesquelles ils sont installés.

Des extrémistes juifs pratiquent une politique de représailles systématiques dite du "prix à payer" consistant à attaquer des cibles palestiniennes pour se venger des mesures gouvernementales allant à l'encontre des intérêts des colons.

dms/sw

PLUS:afp