NOUVELLES

GP de Belgique: Alonso attend la bande des quatre au tournant

29/08/2012 03:50 EDT | Actualisé 28/10/2012 05:12 EDT

Le feuilleton de la Formule 1 reprend dimanche au Grand Prix de Belgique après un mois d'interruption, sur le circuit de Spa-Francorchamps, et la vedette de la saison 2012, l'Espagnol Fernando Alonso (Ferrari), peut voir venir, avec 40 points d'avance sur ses quatre poursuivants.

Regroupée en huit points, de Mark Webber (Red Bull) à Kimi Räikkönen (Lotus), en passant par Sebastian Vettel (Red Bull) et Lewis Hamilton (McLaren-Mercedes), cette bande des quatre a les moyens de contrarier l'hégémonie du leader de la Scuderia. Tous, sauf Webber, ont déjà gagné à Spa et raflé au moins un titre de champion du monde.

Comme chaque année à Spa, la bagarre promet d'être somptueuse, surtout si le micro-climat des Ardennes belges s'en mêle. "C'est l'un de mes circuits préférés", dit Vettel, "très heureux d'y avoir gagné l'an dernier. Il y a tous les types de virages, ultra-rapides, moyennement rapides et des chicanes lentes, qui alternent avec des lignes droites rapides. La météo imprévisible fait que c'est un gros challenge".

Son coéquipier australien abonde dans son sens: "C'est le meilleur circuit possible après les vacances, très gratifiant pour les pilotes. Il n'a pas changé depuis longtemps et il a beaucoup de caractère. Eau Rouge (ndlr: le célèbre Raidillon) est une portion très spéciale, j'encourage les fans de F1 à y aller au moins une fois dans leur vie, c'est complètement dingue", insiste Webber.

Après quasiment un mois de trêve, dont 15 jours de vacances obligatoires, ateliers, souffleries et bureaux d'étude fermés à double tour, la principale question est de savoir si Alonso va continuer sur sa lancée (3 victoires, 11 fois dans les points), sachant que les McLaren ont montré en Hongrie, fin juillet, qu'elles n'avaient pas l'intention de capituler.

Hamilton a gagné sur le Hungaroring et s'est replacé dans la course au titre. Quant à Räikkönen, déjà quatre fois vainqueur à Spa (2004, 2005, 2007, 2009), il va faire le maximum pour remporter son premier Grand Prix de la saison, dans une Lotus-Renault qui devrait être très efficace sur le plus long tracé du calendrier (7 km).

Comme si tout cela ne suffisait pas pour attirer les spectateurs belges et leurs voisins français, luxembourgeois ou allemands, Spa est aussi l'un des circuits préférés de Michael Schumacher. Comme le hasard fait bien les choses, le septuple champion du monde disputera dimanche son 300e Grand Prix sur le circuit où il a fait ses débuts en F1, en 1991, dans une Jordan.

A 43 ans, dans sa Mercedes W03 aux performances inégales, "Schumi" est encore capable de sortir un résultat hors-normes pour célébrer l'occasion. L'an dernier à Spa, pour ses 20 ans de F1, il avait assuré le spectacle: 24e au départ, 5e à l'arrivée, une remontée fantastique digne de la légende du "Baron Rouge".

Forts de leur contrat prolongé jusqu'en 2015 avec Bernie Ecclestone, grand manitou de la F1... et propriétaire du circuit de Spa, les promoteurs de ce GP de Belgique ont promis à plusieurs milliers de spectateurs escroqués par une société hollandaise de leur fournir les billets qu'ils ont déjà payés mais jamais reçus. Ils ne rateront pas le spectacle, qui s'annonce haut en couleurs.

dlo/jmt

PLUS:afp