NOUVELLES

GP de Belgique - Le Grand Prix 2011 en bref

29/08/2012 03:58 EDT | Actualisé 28/10/2012 05:12 EDT

Grand Prix de Belgique, 12e manche (sur 19) de l'édition 2011 du Championnat du monde de Formule 1, couru le dimanche 28 août sur le circuit de Spa-Francorchamps, près de Liège:

Distance: 44 tours de 7,001 km soit 308,052 km

Temps: couvert

Meilleur temps absolu des qualifications: Sebastian Vettel (GER/Red Bull), 1:48.298 en Q3 (moyenne: 232,824 km/h)

Pole position: idem

Grille de départ:

1re ligne:

Sebastian Vettel (GER/Red Bull-Renault)

Lewis Hamilton (GBR/McLaren-Mercedes)

2e ligne:

Mark Webber (AUS/Red Bull-Renault)

Felipe Massa (BRA/Ferrari)

Podium:

1. Sebastian Vettel (GER/Red Bull-Renault), les 308,052 km en 1h26:44.893

(moyenne: 213,066 km/h)

2. Mark Webber (AUS/Red Bull-Renault) à 3.741

3. Jenson Button (GBR/McLaren-Mercedes) à 9.669

Meilleur tour en course: Mark Webber (AUS/Red Bull) 1:49.883 (229,465 km/h) au 33e tour

Leaders successifs: Rosberg du 1er au 2e tour, Vettel du 3e au 5e, Rosberg au 6e, Alonso au 7e, Hamilton du 8e au 10e, Vettel du 11e au 13e, Alonso du 14e au 17e, Vettel du 18e au 30e, Button au 31e, Vettel du 32e à l'arrivée

Championnat du monde:

Pilotes: 1. Vettel (GER) 259 pts, 2. Webber (AUS) 167 pts, 3. Alonso (ESP) 157 pts, 4. Button (GBR) 149 pts, 5. Hamilton (GBR) 146 pts, 6. Massa (BRA) 74 pts, 7. Rosberg (GER) 56 pts, 8. Schumacher (GER) 32 pts, etc.

Constructeurs: 1. Red Bull 426 pts, 2. McLaren 295 pts, 3. Ferrari 231 pts, 4. Mercedes 98 pts, 5. Lotus-Renault 68 pts, 6. Sauber 35 pts, 7. Force India 32 pts, 8. Toro Rosso 22 pts, 9. Williams 5 pts

La course: Au terme d'une course où il a parfaitement géré ses quatre trains de pneus, dont trois de pneus tendres, Vettel remporte sa 7e victoire de la saison et Red Bull signe son 2e doublé de 2011, grâce aussi à une très belle course de Mark Webber, pourtant mal parti en calant presque sur la 2e ligne. Parti en pole position, Vettel s'est arrêté une fois de plus que Webber mais autant que Button, 3e au terme d'une remontée fantastique depuis la 13e place sur la grille. Il y a eu cinq leaders différents, mais Vettel est passé 33 fois en tête devant les stands, en 44 tours, et a toujours semblé contrôler la situation. C'est la 17e victoire de sa carrière mais la première à Spa, et surtout la première depuis fin juin au Grand Prix d'Europe, à Valence, suivie d'une victoire de Ferrari et de deux succès de McLaren. Parti à côté de Vettel sur la 1re ligne, l'autre pilote McLaren, Lewis Hamilton, vainqueur l'an dernier à Spa, a touché au 13e tour Kobayashi (Sauber) qui ne voulait pas forcément lui prendre sa 3e place, car il se savait moins rapide que l'Anglais. Parti violemment dans le rail, Hamilton est sorti indemne de sa monoplace, puis la voiture de sécurité a neutralisé la course pendant trois tours. Comme Button, Michael Schumacher (Mercedes) a fait le spectacle dans le groupe de chasse. Parti de la 24e et dernière place sur la grille, le septuple champion du monde termine 5e, pour le 20e anniversaire de ses débuts en F1, sur ce même circuit en 1991. Vettel a 92 points d'avance sur Webber et surtout 102 sur Alonso, 4e de cette course qu'il a menée du 14e au 17e tour... derrière la voiture de sécurité. Red Bull a 131 points d'avance sur McLaren au Championnat constructeurs.

dlo/jmt

PLUS:afp