NOUVELLES

Gambie/exécutions: protestation du Sénégal auprès de l'ambassadeur gambien

29/08/2012 07:36 EDT | Actualisé 29/10/2012 05:12 EDT

L'ambassadeur gambien à Dakar a été convoqué mercredi matin par le Premier ministre sénégalais qui lui a remis une "protestation verbale" sur l'exécution en Gambie de deux Sénégalais en même temps que sept autres condamnés à mort, a appris l'AFP de source officielle.

Le diplomate gambien, Mass Axi Gey, "a été reçu une trentaine de minutes" par le Premier ministre Abdoul Mbaye, "pour (recevoir) la protestation verbale du Sénégal", selon une source au cabinet du chef du gouvernement.

L'ambassadeur "a dit qu'il va transmettre à sa hiérarchie. Il est reparti sans faire de déclaration", a indiqué la même source.

Le président sénégalais Macky Sall avait demandé une telle convocation après l'annonce des exécutions par la Gambie, pays voisin.

"C'est avec consternation que j'ai appris l'exécution des condamnés à mort en Gambie, parmi lesquels figuraient deux de nos compatriotes", sur trois au total dans le couloir de la mort dans ce pays", a déclaré mardi soir le président Sall, à son retour d'une visite en Afrique du Sud.

"J'ai demandé au Premier ministre de convoquer l'ambassadeur de Gambie et de lui notifier la position du Sénégal et notre regret face à cette attitude tout à fait inacceptable", avait-il ajouté.

"J'en appelle au président de la République de Gambie, le président Yahya Jammeh, pour qu'il épargne la vie" du troisième Sénégalais prisonnier dans le couloir de la mort "et éventuellement que toutes les mesures soient prises, en tout cas dans le sens du droit international, afin que la paix et le bon voisinage puissent continuer à exister entre le Sénégal et la Gambie", avait-il conclu.

La Gambie anglophone est enclavée dans le Sénégal à l'exception de sa façade Atlantique. De nombreux Sénégalais traversent la Gambie pour relier Dakar à la Casamance (sud) au lieu de faire un long détour par le sud-est de leur pays.

mrb/cs/jms

PLUS:afp