Huffpost Canada Quebec qc

Bryan Lewis Saunders: autoportraits sous influence (PHOTOS)

Publication: Mis à jour:

L'artiste Bryan Lewis Saunders est un artiste hors du commun.

En 1995, il a entrepris de réaliser un autoportrait, tous les jours, pour le reste de sa vie. Il a déjà accumulé à ce jour plus de 8 000 autoportraits.

Mais sa série la plus étonnante est sans aucun doute celle réalisée sous l'influence d'une drogue différente chaque jour.

Outre le cannabis et le haschich, Bryan Lewis Saunders s'est prêté à l'expérience après avoir consommé notamment du «Sel de bain», du «crystalmeth», de la vapeur d'essence ou de la morphine.

«Après quelques semaines, je suis devenu léthargique et je souffrais de dommages cérébraux légers. Je continue mon expérience, mais sur une plus longue période», écrit-il sur son site Web.

Comme vous pouvez le voir, le résultat est troublant.

À lire aussi sur le HuffPost Québec

Autoportraits sous influence par Bryan Lewis Saunders
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction

Sur le web

Seeing Things: Bryan Lewis Saunders Experiments With Drugs, Creates Self ...

Artist Bryan Lewis Saunders Has Drawn A Self-Portrait Everyday For Seventeen ...

Artist Draws 8628 Self-Portraits Under the Influence of Love and Other Drugs

This Is Your Face On Drugs: An Artist Explores Creativity Under The Influence

Painting on Drugs, 'Breaking Bad' HJs, Inappropriate Waldo & More

Bryan Lewis Saunders : Ses créations sous l'effet de la drogue

Brazilian artist turns marijuana smoke into art