Un livre à paraître d'un membre du commando américain ayant participé au raid contre Oussama Ben Laden révèle que le chef d'Al-Qaïda avait déjà été abattu d'une balle dans la tête lorsque les Navy Seals ont pénétré dans sa chambre, rapporte mercredi l'édition américaine du Huffington Post.

"No Easy Day" ("Pas de jour facile"), dont la sortie a été avancée du 11 au 4 septembre et qui n'a pas été soumis aux autorités militaires, est présenté par son éditeur comme "un récit de première main sur la mission qui a tué Ben Laden". Il contredit certains aspects du compte-rendu de la mission délivré par l'administration américaine.

Sous le pseudonyme de Mark Owen, l'auteur raconte les derniers instants de Ben Laden quand, suivant un autre Seal, il monte les escaliers de la résidence d'Abbottabad (Pakistan) vers la chambre du chef d'Al-Qaïda, selon le Huffington Post, qui s'est procuré un exemplaire de l'ouvrage.

"On était à moins de cinq marches du palier quand j'ai entendu des coups de feu tirés avec un silencieux. Pop, pop", écrit-il. Le collègue qui le précède dans l'escalier a fait feu.

"Je ne pouvais pas dire d'où je me trouvais si les tirs ont touché leur cible ou pas. L'homme a disparu dans la chambre sombre", poursuit-il.

Le récit contredit les derniers instants tels que racontés par les responsables américains de la défense et du renseignement depuis le raid du 1er mai 2011.

Dans un premier temps, ces derniers avaient affirmé que le chef d'Al-Qaïda avait été tué en tentant de résister puis qu'il ne s'était pas rendu immédiatement et avait été abattu d'une balle dans la tête dans sa chambre. Certains médias américains avaient également affirmé qu'il avait été atteint d'une balle à la poitrine.

Interrogé par l'AFP, un responsable américain de la Défense a confirmé les informations du Huffington Post.

"Ben Laden était désarmé, c'est vrai. Mais l'équipe sortait juste d'un échange de tirs (...) Ensuite, il y a cette personne (Ben Laden, ndlr) qui passe sa tête en travers de la porte", a relaté ce responsable.

"Dire que les Seals ont tué un homme désarmé laisse penser qu'il s'agissait d'une exécution mais ce n'était pas le cas", a-t-il assuré.

Loading Slideshow...
  • Le repaire de Ben Laden détruit

    (AAMIR QURESHI/AFP/Getty Images)

  • Le repaire de Ben Laden détruit

    (AAMIR QURESHI/AFP/Getty Images)

  • Le repaire de Ben Laden détruit

    (AAMIR QURESHI/AFP/Getty Images)

  • Le repaire de Ben Laden détruit

    (AAMIR QURESHI/AFP/Getty Images)

  • Le repaire de Ben Laden détruit

    (AAMIR QURESHI/AFP/Getty Images)

  • Le repaire de Ben Laden détruit

    (AAMIR QURESHI/AFP/Getty Images)

  • Le repaire de Ben Laden détruit

    (AAMIR QURESHI/AFP/Getty Images)

  • Le repaire de Ben Laden détruit

    (AAMIR QURESHI/AFP/Getty Images)

  • Le repaire de Ben Laden détruit

    (AAMIR QURESHI/AFP/Getty Images)