NOUVELLES

Armstrong à Montréal

29/08/2012 07:39 EDT | Actualisé 29/10/2012 05:12 EDT

« Je m'appelle Lance Armstrong. Je suis un survivant du cancer et, oui, j'ai remporté le Tour de France sept fois. »

Pris dans la tourmente, le cycliste américain, de passage à Montréal pour le Congrès mondial sur le cancer, était impavide mercredi matin. Armstong a prononcé son allocution comme prévu et a à peine effleuré la question du dopage, si ce n'est que pour réaffirmer son innocence, presque avec une pointe de défi.

Le cycliste a affirmé ne pas vouloir se laisser distraire dans la lutte qu'il livre contre le cancer grâce à sa fondation.

L'essentiel de son discours a toutefois porté sur la maladie.

« Nous avons beaucoup de travail à faire », a rappelé Armstrong.

L'athlète de 40 ans a survécu à un cancer des testicules, décelé en 1996.

Lance Armstrong pourrait être déchu de ses sept titres du Tour de France s'il n'en tient qu'à l'Agence américaine antidopage (USADA), puisqu'il a choisi de ne plus contester la procédure disciplinaire engagée contre lui. L'agence américaine accuse le cycliste de dopage sanguin et d'avoir pris des stéroïdes entre 1999 et 2005. Il a aussi été suspendu à vie des épreuves cyclistes professionnelles.

Le coureur texan a mis sur pied il y a quelques années la fondation Livestrong, qui finance la recherche sur le cancer.

Un petit jogging sur la montagne

En début de soirée, des centaines de personnes ont répondu à une invitation sur twitter d'Armstrong et l'ont accompagné lors d'une course d'entraînement.

Les participants ont envahi le mont Royal et ont couru avec une bonne intensité à ses côtés pendant environ une heure.

Les personnes dans la foule ont applaudi et ont tenté de prendre des photos avec Armstrong lors de son arrivée dans un parc, avant de monter la côte.


PLUS: