NOUVELLES

Yellow Média menace de se placer sous la protection de ses créanciers

28/08/2012 02:20 EDT | Actualisé 27/10/2012 05:12 EDT

Yellow Média (TSX:YLO) a menacé mardi de se placer sous la protection de ses créanciers si le plan de recapitalisation qu'il a conçu pour lui permettre de souffler et de se repositionner était rejeté lors d'assemblées extraordinaires qui auront lieu la semaine prochaine.

L'éditeur d'annuaires montréalais réduirait sa dette d'environ 2 milliards de dollars s'il devait recourir à une telle restructuration judiciaire.

Yellow Média dit avoir amendé la résolution approuvant la recapitalisation pour autoriser la société à mettre en place son plan en vertu de la Loi sur les arrangements avec les créanciers des compagnies (LACC) si jamais sa proposition actuelle se révélait « impossible pour quelque raison que ce soit ».

Yellow avait indiqué la semaine dernière qu'il pourrait avoir recours à des options « moins favorables », mais il n'avait pas indiqué quelle forme celles-ci pourraient prendre.

Le conseil d'administration de Yellow a unanimement estimé que son plan de restructuration du capital représentait les meilleurs intérêts de la société, a-t-elle rappelé.

Un groupe de créanciers a déposé une requête devant la Cour supérieure du Québec pour contester le plan actuel de Yellow.

Le groupe, qui représente des détenteurs de débentures convertibles subordonnées et non garanties portant intérêt à 6,25 %, a indiqué qu'il parlait au nom de maints détenteurs institutionnels et de détail.


PLUS: