NOUVELLES

Tarifs d'électricité: l'Union des consommateurs critique le PLQ et la CAQ

28/08/2012 11:11 EDT | Actualisé 28/10/2012 05:12 EDT
PC

MONTRÉAL - L'Union des consommateurs et d'autres associations similaires dénoncent la position du Parti libéral du Québec et de la Coalition avenir Québec (CAQ) concernant les tarifs d'électricité.

Ces organismes reprochent au gouvernement Charest d'avoir haussé le tarif patrimonial d'Hydro-Québec de 1 cent/kWh dans son budget de 2010 et condamnent l'appui de la CAQ qui, contrairement au Parti québécois, entend maintenir cette mesure qui doit rapporter 1,65 milliard $ par année aux coffres du Québec.

Selon le porte-parole de l'Union des consommateurs, Charles Tanguay, cette mesure budgétaire représente une augmentation annuelle moyenne de 305 $ par ménage, voire plus dans le cas d'une maison unifamiliale chauffée uniquement à l'électricité.

M. Tanguay qualifie cette mesure de taxe déguisée de 20 pour cent, fortement régressive et injustifiée au plan économique, social et environnemental.

Il fait notamment valoir qu'Hydro-Québec engrange déjà des profits qu'aucun autre distributeur d'électricité en Amérique du Nord n'oserait espérer et que cette hausse pénaliserait injustement les ménages les plus pauvres et ceux de la classe moyenne.

Il ajoute que d'autres augmentations de tarifs devraient être décrétées au cours des prochaines années par la Régie de l'énergie.

M. Tanguay s'interroge également sur la volonté du leader de la CAQ, François Legault, de couper 4000 postes à Hydro-Québec. Selon lui, cette mesure ne permettrait pas au gouvernement d'augmenter ses revenus puisque la Régie de l'énergie profiterait préalablement de cette économie pour diminuer ses tarifs d'électricité.

-

INOLTRE SU HUFFPOST

Les citations du 28e jour de la campagne
Les chefs en campagne
Les photos du face-à-face entre Charest et Legault