NOUVELLES

Six militaires, dont un colonel, tués dans des violences en Irak

28/08/2012 12:53 EDT | Actualisé 28/10/2012 05:12 EDT

Six militaires, dont un colonel, ont péri mardi dans deux attaques en Irak, a-t-on appris auprès de sources médicales et des services de sécurité.

Dans la ville d'Al-Nibaïe, située à 45 km au nord de Bagdad, un engin a explosé au passage d'un convoi militaire composé de trois véhicules. Des hommes armés ont alors fait feu sur les militaires.

Quatre militaires, dont un colonel, ont été tués par les tirs et trois autres ont été blessés, selon un capitaine de l'armée et un responsable du ministère de l'Intérieur, qui s'exprimaient sous couvert d'anonymat.

Par ailleurs, deux militaires dont un lieutenant ont été tués par des tirs contre leur véhicule, dans un quartier du nord de Bagdad.

Les deux militaires étaient en patrouille à Waziriyah lorsque des hommes armés, circulant à bord de deux voitures, les ont abattus avec des pistolets munis de silencieux, selon des sources médicales et des services de sécurité.

Ces nouvelles attaques portent à 265 le nombre de personnes tuées dans des violences en Irak depuis le début du mois d'août, selon un décompte effectué par l'AFP. Si les violences ont considérablement diminué par rapport aux sanglantes années 2006-2007, elles restent encore très fréquentes en Irak.

bur-gde/feb

PLUS:afp