MONTRÉAL - Les vacances estivales sont maintenant terminées pour plusieurs dizaines de milliers d'élèves du Québec, la rentrée ayant lieu pour bon nombre d'entre eux ce mardi.

C'est le cas pour les quelque 110 000 élèves de la Commission scolaire de Montréal (CSDM), la plus grande du Québec, qui compte quelque 200 établissements.

Cependant, la rentrée n'aura lieu que mercredi pour les 50 000 écoliers de la Commission scolaire Marguerite-Bourgeoys, également à Montréal, de même que pour plusieurs autres, notamment ceux de la Commission scolaire de la Capitale, à Québec.

Le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) profite de ce jour de rentrée pour lancer sa campagne de sécurité routière des écoliers, à l'école La Petite-Patrie, sur l'avenue Henri-Julien. C'est aussi une période importante de mobilisation pour le réseau de transport scolaire par autobus.

Cette année, puisque la rentrée coïncide avec la tenue d'élections générales au Québec, mardi prochain, le message de la Fédération des commissions scolaires du Québec (FCSQ) est de réclamer aux partis politiques de doter le Québec d'une politique nationale sur l'éducation publique.

La présidente de la FCSQ, Josée Bouchard, souhaite qu'on identifie l'éducation publique comme une priorité sociale, qu'on en assure un financement adéquat et qu'on soutienne la persévérance et la réussite scolaires en valorisant la formation professionnelle.

-

Loading Slideshow...
  • Les bottes Ugg

    Les célèbres bottes australiennes vont rejoindre leur placard... Des étudiantes d'une école secondaire de Pennsylvanie les auraient utilisées pour cacher des téléphones mobiles, dont l'usage en classe va à l'encontre des règles de l'école.

  • Les teintures de cheveux

    Qui se serait douté que de vous teindre les cheveux vous renverrait à la maison? L'école secondaire de Harwich and Dovercourt dans l'Essex, en Angleterre, ne veut pas que les étudiants se teignent les cheveux afin de ressembler à leurs stars préférées. Les couleurs interdites: le "rouge de Rihanna", le "vert de Lady Gaga" et le "violet de Jessie J".

  • Les miroirs et le maquillage

    Le collège Shelley, une école publique située dans le nord de l'Angleterre, les a interdit en septembre 2011 afin que les étudiantes passent plus de temps à étudier... que de temps à s'étudier. Les professeurs doivent maintenant s'assurer, chaque jour, que les jeunes filles ne portent pas la moindre trace de maquillage, et les miroirs ont été temporairement enlevés afin de les aider à combattre ce défaut de vanité!

  • Les pantalons de yoga

    Les étudiants de l'école secondaire catholique St. Joseph, à Ottawa, se sont fait dire de ne plus porter de pantalons de yoga en classe... à moins que ces pantalons moulants ne soient accompagnés d'une longue chemise suffisamment couvrante. Nous, on se demande ce que les jeunes portent en classe de gym.

  • Les minijupes

    L'école secondaire Herne Bay dans le Kent, en Angleterre, a interdit les minijupes parmi les étudiantes. D'après l'école, les jeunes filles en minijupes se mettraient dans une position "à risque" en s'exposant à des agressions sexuelles potentielles de la part de leurs pairs masculins.

  • Les jeans filiformes

    En décembre 2011, l'université Brigham Young en Idaho a interdit les jeans "skinny", ces jeans qui collent à la peau. Selon l'école mormone, dont le code vestimentaire est assez strcicte, le principe de modestie va à l'encontre de ce type de vêtement.