NOUVELLES

Nouveau report du procès du premier cadre du régime Kadhafi à être jugé

28/08/2012 01:52 EDT | Actualisé 28/10/2012 05:12 EDT

Le procès de Bouzid Dorda, le premier haut responsable du régime Kadhafi à être jugé en Libye depuis la mort du dictateur déchu, a été à nouveau reporté mardi à la demande de la défense qui conteste la constitutionnalité de la procédure, a constaté un journaliste de l'AFP.

"Nous avons déposé un recours auprès de la Cour constitutionnelle sur la non constitutionnalité de la procédure suivant laquelle notre client a été déféré devant le tribunal", a indiqué son avocat Ali Mohamed al-Dhabaa.

"Nous voulons attendre la décision de la Cour constitutionnelle", a-t-il ajouté.

Le procès a été reporté au 11 septembre, pour la quatrième fois depuis son ouverture le 5 juin.

Les juges avaient alors lu les six chefs d'inculpation pesant sur l'ancien chef des services de renseignements extérieurs de Mouammar Kadhafi. M. Dorda avait plaidé non coupable.

Il lui est notamment reproché d'avoir ordonné de tirer à balles réelles sur des manifestants anti-régime lors de l'insurrection qui a entraîné la chute et la mort de Mouammar Kadhafi en 2011.

Ex-Premier ministre sous Kadhafi, M. Dorda avait remplacé Moussa Koussa à la tête des services de renseignements extérieurs en 2009. Il avait également occupé le poste de représentant de la Libye à l'ONU durant une dizaine d'années.

ila/sbh

PLUS:afp