NOUVELLES

Neuf Israéliens, dont 8 mineurs, inculpés pour le tabassage d'un Palestinien

28/08/2012 10:41 EDT | Actualisé 28/10/2012 05:12 EDT

Neuf Israéliens, dont huit mineurs, ont été inculpés mardi après le récent passage à tabac d'un Palestinien de 17 ans en plein centre de Jérusalem, a annoncé le ministère israélien de la Justice.

Ils sont accusés d'avoir participé à une violente agression dans la nuit du 16 au 17 août contre un Palestinien de Jérusalem-Est, Jamal Joulani, qui avait été grièvement blessé.

Les neuf inculpés --dont une femme mineure-- seront jugés pour incitation au racisme et à la violence. Les huit jeunes gens comparaîtront aussi pour agression à caractère racial avec circonstances aggravantes.

Ils faisaient partie d'une large bande de jeune Juifs qui pourchassaient des Palestiniens dans une zone animée du centre-ville de Jérusalem-Ouest, la partie israélienne de la Ville sainte, en scandant des slogans comme "Un Juif a une âme, un Arabe lui est un fils de p...", "Si t'es un homme viens cogner les Arabes" et "Mort aux Arabes".

Ils s'en étaient pris au jeune Jamal Joulani et à trois de ses cousins, originaires de Jérusalem-Est, le secteur annexé à majorité palestinienne, rouant de coups le premier qui avait perdu connaissance. Hospitalisé dans un état critique, il est sorti de l'établissement jeudi dernier.

Qualifiée par les médias de "lynchage", l'agression, qui a eu lieu devant plusieurs centaines de témoins qui se sont gardés d'intervenir, a soulevé l'indignation des dirigeants politiques israéliens.

Quelques heures auparavant, un taxi collectif palestinien avait été la cible d'une bombe incendiaire près de la ville palestinienne de Bethléem (sud de la Cisjordanie). Les six passagers, appartenant à une même famille, avaient souffert de brûlures.

La police israélienne a annoncé dimanche avoir arrêté trois suspects de la colonie juive voisine de Bat Ayin, âgés de 12 et 13 ans, dans le cadre de l'enquête sur cette attaque.

jjm-agr/feb

PLUS:afp