NOUVELLES

Législatives au Québec: les indépendantistes toujours en tête des sondages

28/08/2012 11:18 EDT | Actualisé 28/10/2012 05:12 EDT

Les indépendantistes du Parti québécois (PQ) étaient toujours en tête des intentions de vote mardi selon un sondage publié à une semaine d'élections législatives qui pourraient infliger un revers historique aux libéraux du Premier ministre sortant Jean Charest.

Pauline Marois, la chef de file des partisans de la séparation du Québec et du Canada, semble encore assurée de devenir la première femme à la tête de la province francophone: 33% des électeurs devraient faire confiance au PQ, selon l'enquête menée par l'institut Crop pour le compte du journal La Presse.

Cela représente un point de moins par rapport au précédent sondage réalisé par Crop à la mi-août et confirme une fois encore que le Québec se dirige vers un gouvernement minoritaire, c'est-à-dire sans majorité au Parlement.

Avec 26% des intentions de vote (-1 point), le Parti Libéral du Québec (PLQ) de M. Charest pointe à la troisième position, dépassé par un nouveau parti, la Coalition Avenir Québec (CAQ, centre droit), qui pourrait ainsi former l'opposition officielle avec 28% d'opinions favorables (+3 points).

Le scrutin, déclenché sur fond de mouvement social sans précédent né d'un conflit étudiant, aura lieu le 4 septembre. Le vote prend l'allure d'un référendum contre Jean Charest et le PLQ, soupçonnés d'accointances avec le milieu des affaires et notamment du bâtiment: seulement 11% des personnes interrogées jugent "honnête" le Premier ministre sortant.

Le PQ n'a pas été au pouvoir depuis l'arrivée de M. Charest en 2003. La probable victoire du parti souverainiste ne devrait toutefois pas signer l'organisation d'une troisième consultation sur l'indépendance du Québec, Mme Marois se voulant en effet très prudente sur les modalités d'organisation d'un tel référendum.

sab/via/sam

PLUS:afp