NOUVELLES

Lexmark coupe 1700 postes et cesse de fabriquer des imprimantes à jet d'encre

28/08/2012 02:14 EDT | Actualisé 28/10/2012 05:12 EDT

LEXINGTON, États-Unis - Le fabricant d'imprimantes et développeur de logiciels Lexmark supprime 1700 postes, soit environ 13 pour cent de son effectif, et cesse de fabriquer des imprimantes à jet d'encre dans le cadre d'une stratégie de réduction de coûts, alors que les ventes de ce type d'imprimantes diminuent.

L'entreprise fermera donc son centre de fournitures d'impression à jet d'encre des Philippines d'ici la fin de 2015, en plus de mettre en vente ses technologies d'impression à jet d'encre.

En date du 31 décembre, Lexmark disposait d'environ 13 300 employés. La compagnie américaine a délaissé peu à peu le marché des imprimantes à jet d'encre pour les particuliers, pour se concentrer sur les imprimantes laser, plus rentables, ainsi que sur les fournitures pour les entreprises et les services logiciels.

Lexmark a par ailleurs procédé à une série d'acquisitions, dont BDGB Enterprise, du Luxembourg, pour environ 148 millions $ US. Cette dernière offre notamment des services de saisie de données aux entreprises.

Les réductions de postes touchent environ 1100 travailleurs manufacturiers. Selon Lexmark, ces compressions permettront d'économiser 85 millions $ US en 2013 et 95 millions $ US par année vers 2015. La compagnie s'attend à débourser 160 millions $ US sur trois ans pour la restructuration.

Lexmark dit toutefois continuer à offrir du soutien technique et des fournitures pour ses imprimantes à jet d'encre toujours utilisées.

Il s'agit de la deuxième restructuration en moins d'un an pour Lexmark, qui avait annoncé la suppression de 625 postes en janvier.

PLUS:pc