NOUVELLES

Les jeux Paralympiques s'ouvrent à Londres pour une édition record

28/08/2012 06:47 EDT | Actualisé 28/10/2012 05:12 EDT

Les plus gros jeux Paralympiques jamais organisés s'ouvrent mercredi à Londres lors d'une cérémonie qui rassemblera au stade olympique plus de 3000 figurants, en présence de la reine Elizabeth II et devant 80.000 spectateurs.

La flamme paralympique est partie mardi soir de Stoke Mandeville, berceau du paralympisme situé près de Londres, pour rejoindre la capitale, portée pendant 24 heures par 580 relayeurs sur 148 km.

Elle passera à proximité de hauts-lieux touristiques londoniens, comme Piccadilly Circus, Trafalgar Square, l'abbaye de Westminster et Tower Bridge, pour arriver à 19H30 GMT au stade, situé dans l'est de la ville, pour la cérémonie d'ouverture.

La reine devrait déclarer officiellement les Paralympiques ouverts lors d'une cérémonie annoncée comme spectaculaire, qui réunira 3200 figurants, dont des artistes handicapés.

Intitulée "Enlightenment" ("Illumination"), la cérémonie tentera de "célébrer de façon spectaculaire l'esprit des jeux Paralympiques, qui repoussent les capacités de l'être humain", selon le Comité international paralympique.

Elle célèbrera aussi le retour des jeux Paralympiques dans leur patrie d'origine. C'est à l'hôpital de Stoke Mandeville qu'un médecin eut l'idée de faire faire du sport à des blessés de guerre puis d'organiser une compétition internationale en 1948.

Douze ans plus tard, en 1960, s'ouvraient les premiers jeux Paralympiques, à Rome.

Ces Jeux, annoncés comme les plus importants jamais organisés, verront 4200 athlètes de 166 pays s'affronter pour plus de 500 médailles d'or. Ils devraient être les premiers à se tenir à guichets fermés, devant près de 2,5 millions de spectateurs.

Les organisateurs espèrent également quatre milliards de téléspectateurs, un record.

Ces Jeux seront marqués par la présence du coureur sud-africain Oscar Pistorius, alias "Blade Runner". Amputé des deux jambes et équipé de lames en carbone, il court aussi vite que certains valides, au point d'être devenu le premier athlète amputé des deux jambes à être sélectionné aux JO qui se sont tenus du 27 juillet au 12 août à Londres.

jc/alm/sk

PLUS:afp