NOUVELLES

Le violent incendie dans une raffinerie du Venezuela a enfin été maîtrisé

28/08/2012 11:02 EDT | Actualisé 28/10/2012 05:12 EDT

PUNTO FIJO, Venezuela - Les autorités vénézuéliennes ont annoncé mardi que l'incendie qui faisait rage depuis plus de trois jours dans une raffinerie de pétrole de l'ouest du pays avait finalement été éteint. La catastrophe causée par une explosion a fait au moins 41 morts, selon le dernier bilan.

La télévision publique a déclaré que les trois réservoirs de pétrole ne brûlaient plus et a montré l'un d'entre eux encore fumant.

Un responsable du groupe Petroleos de Venezuela, qui a requis l'anonymat, a expliqué que les pompiers s'efforçaient désormais de refroidir l'un des réservoirs.

La procureure générale du Venezuela, Luisa Ortega, a déclaré qu'au moins 41 personnes avaient été tuées et plus de 150 autres blessés dans l'explosion et l'incendie qui a suivi. Au moins 20 gardes nationaux stationnés près de la raffinerie Amuay ont péri, selon les autorités.

Une enquête a été ouverte sur les circonstances précises de l'explosion, apparemment causée par une fuite de gaz.

PLUS:pc