NOUVELLES

Le Koweïtien enlevé au Liban a été libéré (agence officielle)

28/08/2012 05:24 EDT | Actualisé 28/10/2012 05:12 EDT

Le ressortissant koweïtien enlevé dans l'est du Liban la semaine dernière a été libéré, a indiqué l'agence officielle ANI (Agence nationale d'information).

Essam al-Houti a fait sa première apparition publique lundi soir lors d'une conférence de presse qui s'est tenue au domicile d'un haut responsable du mouvement chiite Amal qui fait partie de la coalition au pouvoir au Liban.

Il a raconté que des hommes armés l'accusant de soutenir les forces de l'opposition au président syrien Bachar al-Assad l'avaient forcé à sortir de sa voiture.

"Ils m'ont accusé de terrorisme et m'ont dit que j'étais un commandant de l'Armée libre (syrienne) (ALS). Je leur ai dit que je n'avais rien à voir avec la politique", a-t-il dit cité lundi soir par l'ANI.

Le haut responsable d'Amal qui l'a accueilli, Bassem Talis, a démenti avoir été chargé de verser une rançon et affirmé qu'Essam al-Houti avait été libéré grâce à la pression populaire et au travail des forces de sécurité libanaises.

Un responsable des forces de sécurité libanaises a indiqué à l'AFP que les motifs de l'enlèvement étaient certainement d'ordre crapuleux et non politiques.

Néanmoins, de tels incidents alimentent les craintes d'un débordement de la violence syrienne au Liban où un clan chiite a enlevé une vingtaine de Syriens à la mi-août en représailles à l'enlèvement d'un membre de leur famille par un groupe rebelle syrien.

Le Koweït et d'autres pays du Golfe ont conseillé à leurs ressortissants (qui passent souvent leurs vacances au Liban) de quitter le pays au vu des menaces, pesant principalement sur les Saoudiens et Qataris, dont les gouvernements soutiennent les opposants au régime de Bachar al-Assad.

Les partis politiques libanais sont profondément divisés au sujet de la révolte syrienne: l'opposition soutenue par les Occidentaux est favorable au soulèvement, tandis que le groupe chiite du Hezbollah, allié du mouvement Amal, soutient le régime en place.

am/str/sw

PLUS:afp