NOUVELLES

Le gouvernement birman retire 2082 noms de sa liste noire

28/08/2012 05:35 EDT | Actualisé 28/10/2012 05:12 EDT

RANGOON, Myanmar - Le gouvernement birman a supprimé 2082 noms de sa liste noire, rétablissant l'autorisation de voyager pour environ un tiers des personnes qui figuraient jusqu'à présent sur ce document, ont annoncé des sources officielles mardi.

Selon la presse officielle, le gouvernement a supprimé 2082 noms sur les 6165 que comprend la liste.

Cette décision est «conforme à la transformation du pays», a déclaré le porte-parole de la présidence, Nay Zin Latt, à l'Associated Press. D'autres noms pourraient éventuellement être supprimés de cette liste, sur laquelle ne figureront plus que «ceux qui ont été inscrits pour des actes criminels ou délictueux».

Des journalistes, des opposants à la junte et toute autre personne considérée comme une menace pour la sécurité nationale ont été inscrits sur cette liste. Elle leur interdit l'entrée sur le territoire birman, qu'ils soient étrangers ou birmans, et empêche également certains Birmans de partir à l'étranger.

Le quotidien «New Light of Myanmar» rapporte que certaines personnes enlevées de la liste sont des Birmans vivant à l'étranger, ce qui leur permettra désormais de revenir au pays.

Parmi les célébrités de cette liste figure l'actrice Michelle Yeoh, qui a joué le rôle de l'opposante birmane Aung San Suu Kyi dans le film «The Lady», sorti l'an dernier. L'actrice avait rencontré l'opposante lors d'une précédente visite, mais elle avait été expulsée dès son arrivée dans le pays pour une autre visite, en juin 2011. Elle avait alors été informée qu'elle figurait sur la liste noire.

PLUS:pc