NOUVELLES

La région espagnole de la Catalogne demande un sauvetage financier à Madrid

28/08/2012 03:43 EDT | Actualisé 28/10/2012 05:12 EDT

MADRID - Les problèmes financiers de l'Espagne se sont accrus mardi après qu'une nouvelle province ibérique eut réclamé une aide du gouvernement central pour éviter de faire défaillance, ajoutant une pression supplémentaire sur le pays, qui tente d'éviter le recours à un sauvetage international.

La Catalogne a annoncé mardi qu'elle réclamerait une aide de 5,02 milliards d'euros (environ 6,3 milliards $) au gouvernement central, ajoutant aux troubles financiers du pays. L'Espagne tente d'éviter l'effondrement de son secteur bancaire, qui peine sous le poids des prêts toxiques et d'actifs issus du marché immobilier, qui s'est déjà écroulé.

La Catalogne devient donc la troisième région, après la Valence et la Murcie, à officiellement réclamer de l'aide. La Valence demande 3,5 milliards d'euros et la Murcie, 300 millions d'euros.

Plusieurs des 17 régions semi-autonomes de l'Espagne, qui peuvent déterminer leurs propres budgets, peinent à surnager au sein de la récession à double creux espagnole. Certaines de ces régions, qui reçoivent près de 40 pour cent de fonds publics, ont trop dépensé et ne peuvent plus emprunter sur les marchés financiers pour rembourser leurs importantes dettes.

Les régions espagnoles sont dans le rouge à hauteur de 145 milliards d'euros, dont 36 milliards doivent être refinancés cette année. Le fonds gouvernemental, qui a été mis sur pied le 13 juillet pour aider les régions, a 18 milliards d'euros en banque.

L'institut national des statistiques de l'Espagne a dévoilé une contraction de 1,3 pour cent de l'activité économique au deuxième trimestre, comparativement à la l'an dernier, une baisse plus importante que celle d'un pour cent qui était attendue.

PLUS:pc