NOUVELLES

La firme immobilière General Growth encouragée à se vendre aux États-Unis

28/08/2012 03:35 EDT | Actualisé 28/10/2012 05:12 EDT

La firme Pershing Square Capital Management, de l'investisseur activiste Bill Ackman, suggère au propriétaire américain de centres commerciaux General Growth Properties de se vendre à un rival américain, puisque la firme torontoise Brookfield Asset Management a dit ne pas être intéressée à en prendre le contrôle.

M. Ackman se dit confiant de voir le Simon Property Group, le plus important propriétaire de centres commerciaux des États-Unis, être intéressé à mettre la main sur General Growth Properties (GGP), qui a émergé avec succès de la faillite.

Dans une lettre envoyée à la commission des valeurs mobilières des États-Unis, M. Ackman écrit que puisque Brookfield a annoncé ne plus être intéressé par l'achat de GGP, le conseil d'administration pourrait rapidement déterminer, avec des efforts minimaux, si le Simon Property Group serait tenté par une acquisition qui serait dans le «meilleur intérêt des actionnaires de GGP».

Pershing Square Capital Management détient une participation de 10,2 pour cent dans GGP, tandis que Brookfield en détient une de 42,2 pour cent. Les deux compagnies ont été des principaux soutiens financiers lors de la restructuration de l'entreprise en difficulté. GGP est le deuxième plus important propriétaire de centres commerciaux des États-Unis.

Dans sa lettre, M. Ackman indique que Brookfield avait offert d'acheter environ 57 millions d'actions de GGP détenues par Pershing pour 19 $ US le titre, une offre qui représentait une prime par rapport au cours du marché à l'époque. L'offre a cependant été rejetée par Pershing.

PLUS:pc