NOUVELLES

La convention républicaine: "haro sur Obama"

28/08/2012 10:29 EDT | Actualisé 28/10/2012 05:12 EDT

Les orateurs se sont succédé à la tribune de la convention républicaine à Tampa (Floride) mardi soir rivalisant d'amabilités pour le président démocrate sortant Barack Obama dont un retentissant "jetez-le dehors" le 6 novembre prochain.

"Il ne peut pas reconstruire l'économie car il ne sait pas comment elle a été construite", a notamment lancé le président de la Chambre des représentants John Boehner sous les applaudissements des délégués républicains à la convention.

"Le peuple américain lui demande +où sont les emplois+ mais il n'offre que des excuses pas des réponses", a-t-il ajouté.

"Alors dans 70 jours, lorsque le peuple américain se rendra aux urnes, que devrons nous faire ? Jetez-le dehors", a scandé John Boehner.

Tour à tour, des ténors du parti ou encore le candidat malheureux face à Mitt Romney lors des primaires, l'ultra-conservateur Rick Santorum, se sont empressés de dénoncer les politiques du président sortant en matière économique, sociale ou familiale.

"Nous devons cesser la destruction en cours de l'institution du mariage et de la famille dans ce pays", a affirmé Rick Santorum, tandis que le candidat au Sénat, Ted Cruz, appelait à revivre "l'histoire d'amour qui s'appelle l'Amérique".

Le président Obama, en campagne mardi dans l'Iowa devant 6.000 étudiants, avait anticipé le tir de barrage de ses adversaires, affirmant que la convention "devrait être un spectacle plutôt distrayant". "Je suis sûr qu'ils auront plein de choses adorables à dire à mon sujet", avait-il ironisé.

Plus tôt dans la journée à Tampa, suivant un rituel bien établi, les délégués de la convention républicaine avaient voté par acclamation pour désigner Mitt Romney candidat du parti pour affronter Barack Obama, ainsi que son colistier Paul Ryan.

sg/lb/rr

PLUS:afp