NOUVELLES

Jordanie: 20 policiers blessés dans des heurts avec des réfugiés syriens

28/08/2012 04:01 EDT | Actualisé 28/10/2012 05:12 EDT

Plus de 20 membres de forces de sécurité jordaniennes ont été blessés mardi dans des heurts survenus dans un camp de réfugiés syriens dans le nord de la Jordanie, a affirmé à l'AFP une source gouvernementale jordanienne.

"Plusieurs dizaines de réfugiés syriens ont manifesté aujourd'hui (mardi) dans le camp de Zaatari (85 km au nord d'Amman) pour protester contre leurs conditions de vie", a déclaré cette source ayant requis l'anonymat.

"Certains ont provoqué des troubles, ce qui a poussé les forces de la police et de la gendarmerie à intervenir", a-t-elle ajouté en assurant que "plus de 20 policiers et gendarmes avaient été blessés par les pierres lancées par certains réfugiés".

"Il n'y a pas eu de blessés parmi les réfugiés syriens", a affirmé ce responsable. Il n'était pas possible dans l'immédiat de vérifier cette information de source indépendante.

Selon une autre source gouvernementale, les membres des services de sécurité blessés sont des gardiens du camp. Elle a indiqué qu'une enquête avait été ouverte et que des gaz lacrymogènes avaient été utilisés par les forces de l'ordre après les jets de pierre contre les forces de l'ordre.

Le 23 août la police avait dû intervenir dans le camp pour disperser des manifestants en colère après un affrontement entre des réfugiés et des gardiens qui les avaient empêchés de quitter le camp.

Selon le Haut-Commissariat de l'ONU pour les réfugiés, plus de 22.000 réfugiés syriens sont arrivés au camp d'Al Zaatari, près de la frontière syrienne, depuis son ouverture le 30 juillet et leur nombre de ne cesse d'augmenter tous les jours.

str-msh/kt/feb/sb

PLUS:afp