NOUVELLES

Clinton en Asie-Pacifique sur fond de tensions entre la Chine et ses voisins

28/08/2012 04:36 EDT | Actualisé 28/10/2012 05:12 EDT

La secrétaire d'Etat Hillary Clinton entame jeudi une tournée de dix jours dans le Pacifique, notamment en Indonésie, en Chine et en Russie, pour le sommet de l'Asie-Pacifique (Apec), sur fond de tensions entre la Chine et ses voisins, a annoncé mardi le département d'Etat.

D'après des experts, les Etats-Unis veulent accroître leurs capacités diplomatiques et militaires en Asie-Pacifique, qu'ils considèrent depuis des années comme un moteur de la croissance mondiale. Ce voyage est également interprété comme une réponse à l'influence de Pékin dans la région, notamment concernant les conflits territoriaux en mer de Chine.

Mme Clinton doit assister le 31 août aux îles Cook - un archipel de 11.000 habitants - au sommet du Forum des îles du Pacifique (FIP), qui regroupe 16 pays et territoires, dont l'Australie et la Nouvelle-Zélande, alliés des Etats-Unis.

La diplomatie américaine entend promouvoir son "engagement intensif avec les îles du Pacifique". Sans poids stratégique, la myriade de pays insulaires du Pacifique sud a longtemps été hors des radars diplomatiques de Washington.

La secrétaire d'Etat américaine sera le 3 septembre en Indonésie, puissance émergente d'Asie et premier pays musulman de la planète par sa population. Washington et Jakarta doivent approfondir leur "partenariat".

Les 4 et 5 septembre, elle est attendue à Pékin pour parler d'un "large éventail de questions d'importance pour la relation sino-américaine", selon le département d'Etat. D'après le ministère chinois des Affaires étrangères, Mme Clinton s'entretiendra avec son homologue Yang Jiechi.

Les relations sont tendues entre les deux puissances sur les droits de l'homme et la Syrie, tandis que Pékin a des différends avec ses voisins sur la mer de Chine méridionale, riche en ressources naturelles.

La Chine et Taïwan réclament la quasi-totalité de la mer, tandis que le Vietnam, les Philippines, la Malaisie et le Brunei en revendiquent certaines parties.

La Chine se dispute aussi avec le Japon - allié majeur des Américains - à propos d'un archipel en mer de Chine orientale que Pékin appelle les îles Diaoyu et que Tokyo nomme les îles Senkaku.

La porte-parole du département d'Etat Victoria Nuland a rappelé que Mme Clinton avait plaidé en juillet pour que les conflits sur la mer de Chine se règlent "sans coercition" et "sans intimidation".

"Nous insistons pour avoir une discussion multilatérale sur un code de conduite en mer de Chine méridionale", a-t-elle déclaré.

Le 6 septembre, le Timor oriental accueillera pour la première fois un secrétaire d'Etat américain. Le pays est indépendant depuis 1999, après 24 ans de violente occupation indonésienne. Mme Clinton doit aussi s'arrêter à Brunei, un sultanat niché dans le nord de l'île de Bornéo que se partagent la Malaisie et l'Indonésie.

Mme Clinton représentera enfin son pays à Vladivostok les 8 et 9 septembre au sommet de l'Apec. Elle doit discuter de "libéralisation des échanges, sécurité alimentaire et croissance verte". Des entretiens avec son homologue russe Sergueï Lavrov sont prévus, notamment sur la Syrie.

nr-bur/lor

PLUS:afp