NOUVELLES

C3 - L'UEFA sanctionne PAOK Salonique et le Rapid Vienne après des incidents

28/08/2012 06:04 EDT | Actualisé 28/10/2012 05:12 EDT

Les clubs grec du PAOK Salonique et autrichien du Rapid Vienne ont été sanctionnés par l'UEFA de plusieurs matches à huis clos ainsi que d'une exclusion de compétition européenne avec sursis après des incidents lors des barrages aller de l'Europa League jeudi dernier.

Le PAOK devra jouer ses trois prochains matches européens à domicile à huis-clos et a reçu une amende de 150.000 euros, alors que le Rapid a été condamné à un match européen à domicile à huis-clos et à une amende de 75.000 euros.

Cette sanction ne s'applique pas au match retour entre les deux équipes, qui aura jeudi à Vienne. Le club grec s'était imposé 2-1 à l'aller à Salonique.

Les deux clubs ont également été sanctionnés d'une disqualification ou d'une exclusion de compétition européenne. Cette sanction est assortie du sursis pendant une période probatoire de trois ans.

Il est reproché aux deux clubs le comportement de leurs supporteurs. La police anti-émeute avait dû faire usage de gaz lacrymogènes pour mettre fin aux incidents entres supporteurs avant le match aller et le début de la rencontre avait été retardé de cinq minutes afin de permettre la dissipation de la fumée.

Une fois à l'intérieur du stade, les supporteurs des deux camps avaient poursuivi leur bataille pendant dix minutes, obligeant la police à intervenir pour mettre fin aux violences et permettre le démarrage de la partie.

stt/pgr/chc

PLUS:afp