NOUVELLES

Wall Street finit sans direction, prudente avant la Fed

27/08/2012 04:34 EDT | Actualisé 27/10/2012 05:12 EDT

La Bourse de New York a terminé sans direction lundi, calme en fin de saison estivale et prudente avant un discours très attendu du président de la Réserve fédérale américaine (Fed) vendredi: le Dow Jones a reculé de 0,25% mais le Nasdaq est monté de 0,11%.

Selon les résultats définitifs à la clôture, l'indice Dow Jones Industrial Average a perdu 33,30 points à 13.124,67 points tandis que le Nasdaq, à dominante technologique, est monté de 3,40 points à 3.073,19 points.

L'indice élargi Standard & Poor's 500 a lâché 0,05% (-0,69 point à 1.410,44 points).

L'indice vedette de Wall Street a oscillé autour de l'équilibre depuis l'ouverture, dans un marché attentiste avant d'éventuelles interventions des banques centrales en Europe et aux Etats-Unis.

"Ce fut une séance de volume faible, une séance d'été, et personne ne veut se mouiller avant le discours de Jackson Hole (Wyoming, centre)", qui sera prononcé vendredi par le président de la Fed Ben Bernanke, lors d'un séminaire international de politique monétaire

"Il y a énormément d'attentes" avant ce discours de rentrée, a noté Mace Blicksilver, de Marblehead Asset Management.

Pour Dick Green, du site d'analyse financière Briefing.com, les attentes d'un nouvel assouplissement monétaire atténuaient aussi quelque peu les craintes liées à la zone euro et à un "ralentissement brutal" de l'économie chinoise.

Mais la fourchette limitée dans laquelle a évolué le marché en ce début de semaine reflétait également pour M. Blicksilver un mouvement de "consolidation après une forte hausse la semaine dernière", en pleine période estivale.

Le titre d'Apple, qui s'est hissé à de nouveaux sommets, fort de sa victoire judiciaire contre son concurrent sud-coréen Samsung vendredi, et a clôturé en hausse de 1,88% à 676,68 dollars, a par ailleurs fortement soutenu le marché, ont relevé les analystes.

Samsung a été condamné à verser plus d'un milliard de dollars au géant californien pour des violations de brevets liés aux populaires iPad et iPhone.

Mais "si cette victoire est positive pour Apple, elle a aussi une connotation négative pour le (secteur) technologique parce que le marché aime l'innovation (pour tous), et non pas seulement pour un gagnant", a nuancé Mace Blicksilver.

Le marché obligataire a terminé en hausse. Le rendement du bon du Trésor à 10 ans a reculé à 1,649% contre 1,678% vendredi et celui à 30 ans, à 2,757% contre 2,792%.

ppa/jum/lor

PLUS:afp