NOUVELLES

USA: deux cents manifestants anti-républicains bravent la pluie à Tampa

27/08/2012 12:28 EDT | Actualisé 27/10/2012 05:12 EDT

Quelque 200 manifestants ont bravé la pluie lundi matin à Tampa (Floride, sud-est) pour protester contre le programme des républicains en matière d'immigration, d'économie, de santé ou d'avortement, à quelques heures de l'ouverture de la convention du parti.

Réunis dans un parc à proximité du centre ville de Tampa, les animateurs de la Coalition de la marche contre la convention nationale républicaine ont scandé les cinq mots d'ordre de leur mouvement: l'emploi, un système de santé de qualité, l'éducation à la portée de tous, l'égalité et la paix.

Mais la météo capricieuse, les craintes suscitées par la tempête tropicale Isaac qui traverse la Floride, et le report de lundi à mardi du début des travaux de la convention, avaient refroidi les ardeurs des manifestants, et seuls 200 environ avaient répondu à l'appel des organisateurs qui en escomptaient plusieurs milliers.

"Il pleut, il y a la tempête et plusieurs associations ont annulé, mais d'autres sont bien là. Moi, je viens de Californie en solidarité", a déclaré à l'AFP Carlos Montes, de la Coalition des immigrés de Californie du Sud.

Les banderoles et pancartes illustraient la diversité des participants, de "Touche pas à mon vagin" des militants pour le droit à l'avortement, à "En finir avec les guerres des Etats-Unis" des pacifistes, en passant par le t-shirt "Des gars se marient avec d'autres gars, fais-toi à l'idée", arboré par un militant pour le mariage homosexuel.

Laura Davis, une infirmière de Tampa, tenait à participer à la marche car elle défend "un système de santé public", aux antipodes des assurances privées prônées par les républicains.

"Je ne pense pas que notre système de santé devrait être fondé sur le profit", a-t-elle dit à l'AFP.

Carlos Montes, quant à lui, est venu dénoncer "le programme anti-immigrés des républicains; en Arizona ou dans l'Alabama, ils n'ont fait qu'adopter des lois contre les immigrés".

La convention républicaine, qui doit faire de Mitt Romney le candidat officiel des républicains contre Barack Obama lors de la présidentielle du 6 novembre, doit ouvrir officiellement lundi. Ses travaux ont cependant été repoussés à mardi, en raison de la tempête Isaac.

rr/lb/sam

PLUS:afp