NOUVELLES

Une mère accusée d'avoir mis la vie de sa fille en danger

27/08/2012 05:45 EDT | Actualisé 27/10/2012 05:12 EDT

Une femme de 27 ans, Manon Lacasse de Larosbil, a comparu lundi au palais de justice de Québec. Elle fait face à plusieurs chefs d'accusations, dont celui d'avoir mis en danger la vie de sa fille lors du match de football du Rouge et Or, dimanche après-midi.

Des agents de sécurité du Peps de l'Université Laval ont avisé la police de Québec lorsqu'ils ont aperçu la fillette de 6 ans sans surveillance dans une voiture surchauffée.

La femme a été retrouvée, mais elle a mal réagi à l'intervention policière. Après avoir été raccompagnée jusqu'au stationnement, s'est enfuie au volant de son véhicule.

« Le policier, aidé d'un citoyen, a réussi à rattraper le véhicule, a tenté de faire arrêter le véhicule alors que la mère était encore au volant. Le policier était accroché après le véhicule, ils ont roulé à peu près 100 pieds et la femme a fini par s'immobiliser », a expliqué la porte-parole de la police de Québec, Catherine Viel.

Selon la police, tout porte à croire que la femme était sous l'effet de l'alcool lorsqu'elle a pris la fuite.

En plus d'être accusée d'avoir mis la vie de son enfant en danger, elle fait face à des accusations de conduite dangereuse, de conduite avec les facultés affaiblies, d'entrave, de voies de fait sur un policier et de refus de fournir un échantillon d'haleine dans l'alcootest.

La Couronne ne s'est pas opposée à sa remise en liberté, à condition de payer une caution de 1000 $. La jeune femme n'est pas parvenue à trouver la somme, donc elle devra passer une autre nuit en prison. Elle sera de retour devant le juge mardi.

L'enquête se poursuit. La jeune femme pourrait faire face à d'autres accusations.

PLUS: