Thomas J. Lawson est nommé chef d’état-major de la Défense canadienne

Publication: Mis à jour:
THOMAS J LAWSON
Wikipedia

OTTAWA - Le premier ministre Stephen Harper a annoncé, lundi, la nomination du lieutenant-général Thomas J. Lawson au poste de chef d’état-major de la Défense canadienne.

L'actuel commandant adjoint au Commandement de la défense aérospatiale de l’Amérique du Nord (NORAD) remplacera le général Walt Natynczyk, qui prendra sa retraite après avoir assumé ces fonctions pendant quatre ans.

La date de la cérémonie de changement de commandement n'a pas encore été fixée.

En présentant M. Lawson aux médias nationaux, le ministre de la Défense, Peter MacKay, a affirmé qu'il avait de grosses «bottes de combat à chausser». Les observateurs estiment cependant que les batailles que devra mener le nouveau chef d'état-major se dérouleront dans les coulisses à Ottawa plutôt que dans des régions reculées du globe.

M. MacKay a fait l'éloge de l'officier calme et discret, le décrivant comme quelqu'un qui faisait toujours une excellente impression.

«Depuis que je suis ministre de la Défense, j'ai fréquemment entendu des employés de tous les rangs témoigner des liens profonds qu'il avait développé avec ses collègues, son personnel et ses anciens étudiants au collège militaire ainsi que de l'impression positive qu'il avait laissée à tous ceux qui avaient eu le privilège de servir avec lui», a-t-il déclaré.

Thomas J. Lawson aura peut-être besoin d'user de son charme dans ses nouvelles fonctions.

L'ancien pilote héritera en effet d'une armée en transition alors que la guerre en Afghanistan tire à sa fin, d'un budget amputé par un gouvernement conservateur en quête d'économies et du dossier chaud des avions furtifs F-35. Le gouvernement Harper souhaite économiser jusqu'à 1,5 milliard $ en procédant à des coupes budgétaires et à une réorganisation de la structure de commandement à Ottawa, décrite comme étant trop lourde.

Le lieutenant-général Lawson a dit être honoré et enchanté de prendre les commandes d'une organisation où il a grandi au sens propre comme au sens figuré du terme.

Sa carrière militaire l'a conduit des habitacles des Starfighter CF-104 et des Hornet CF-18 aux couloirs du Collège militaire royale du Canada, dont il a été le commandant. Il a aussi servi au sein des principales divisions de planification de l'armée, notamment à titre de chef d'état-major adjoint des Forces aériennes.

Lorsqu'il était à ce poste, il a très impliqué dans le dossier des F-35 et a même défendu le programme à la demande du gouvernement dans le cadre d'une tournée promotionnelle organisée après que Peter MacKay eut annoncé que l'avion de chasse de Lockheed Martin avait été retenu.

Connu pour sa position favorable à l'égard du programme, M. Lawson s'en est toutefois tenu lundi à la version prudente du gouvernement selon laquelle toutes les options étaient présentement considérées.

«Je vais continuer à lutter pour le remplacement des CF-18», a-t-il cependant précisé.

Mais Douglas Bland, un spécialiste des questions militaires de l'université Queen's, gérer la transition post-Afghanistan risque d'être un défi plus difficile à relever que celui des F-35.

La feuille de route du lieutenant-général Lawson laisse entendre que le gouvernement Harper sera moins enclin dans le futur à se lancer dans des aventures militaires à l'étranger, a indiqué M. Bland.

«Il est issu de la défense aérienne nord-américaine et si le gouvernement préfère que les Forces canadiennes soient utilisé ici plutôt que dans le cadre d'opérations coûteuses et compliquées outremer, il doit choisir quelqu'un qui provient de cette famille, ce qui est le cas de M. Lawson», a expliqué l'expert.

Le nouveau chef d'état-major et le ministre de la Défense ont profité de l'occasion lundi pour souligner la qualité du travail accompli par Walter Natynczyk.

«Le général Natynczyk me laisse des Forces canadiennes qui ont été soigneusement entretenues et qui font montre d'un très grand professionnalisme dans tous les domaines, a déclaré M. Lawson. Que ce soit ici ou ailleurs, nos femmes et nos hommes sont le reflet de ce que le Canada a de mieux à offrir.»

À lire aussi sur le HuffPost Québec

Close
Rafale blanche 2012
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction

Sur le web

Thomas J. Lawson est le nouveau chef d'état-major de la Défense

PM announces the appointment of a new Chief of the Defence Staff